Accueil

Kaosguards

 

SEKTARISM "Hosanna Sathana" (France)

SEKTARISM Hosanna SathanaPour être tout à fait honnête, écouter de son plein gré les enregistrements de SEKTARISM requiert à peu près le même courage masochiste que de pratiquer la flagellation.

Normal, me direz-vous, quand on est signé sur un label baptisé Zanjeer Zani ! « Hosanna Sathana » est le second enregistrement de SEKTARISM, originellement paru en 2011, dans un format cassette créé à 99 exemplaires, sur chaque face figurant le même et unique morceau éponyme (une édition CD en format A5 vit également le jour, avec un artwork spécifique). Précisons que le dit morceau affichait une durée à la hauteur du projet extrême propre au groupe, à savoir plus de 24 minutes !!! Aujourd'hui, Zanjeer Zani propose une édition vinyle, à peine moins limitée à 296 exemplaires (numérotés à la main).

Je peux vous assurer qu'avaler ces vingt-quatre minutes d'une traite représente une épreuve physique et mentale à part entière ! Premier postulat : vous devez accepter la mise en son spartiate, vraisemblablement résultat d'une captation in vivo. C'est rêche, c'est raide, cela cure les tréfonds des conduits auditifs mais, pour autant, l'essentiel est audible et l'impact produit n'en est pas diminué. Au contraire, cette option pour le moins rugueuse et archaïque garantit ce feeling primitif absolument consubstantiel à la démarche de SEKTARISM.
Second postulat : il faut accepter de se faire agresser, que ce soit par des lignes de basse qui évoquent les soubresauts tectoniques les plus destructeurs, par des riffs abrasifs, par des vocaux qui oscillent entre gutturalités démentes, borborygmes et déclamations possédées.
Troisième postulat : contrairement aux tenants du Funeral Doom, SEKTARISM ne se contente pas de répéter ou de varier la même rythmique pachydermique pour écraser l'auditeur. Ce dernier doit accepter les variations, souvent brusques et inattendues.

Car, enfin, n'aviez-vous pas compris que, au-delà de ses atours réellement extrémistes, SEKTARISM se caractérise avant tout par la qualité exigeante, voire intransigeante, de sa démarche artistique ?! A une époque où on fait croire à tout un chacun qu'il maîtrise son destin, SEKTARISM impose impérieusement ses propres critères maladifs et malsains. Force est d'avouer que l'on prend un plaisir masochiste à se faire maltraiter de la sorte...

Vidéo de « Hosanna Sathana » ici .

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 21/04/2018

Label: Zanjeer Zani Productions

Style: Doom extrême

Note: 17/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player