Accueil

Kaosguards

 

MERRIMACK "Ashes Of Purification" (France)

MERRIMACK Ashes Of PurificationLes deux derniers albums en date de MERRIMACK, « The Acausal Mass » (2012) et « Omegaphilia » (2017), nous avaient fait forte impression par leur mélange d'âpreté, de férocité et de technicité.

Œuvres de la maturité, elles gagnent à être comparées aujourd'hui avec le premier opus de MERRIMACK, « Ashes Of Purification », publié dans un tirage plutôt confidentiel en 2002. Grâce à la réédition sous la bannière de Underground Activists, cette prise en compte de l'alpha et de l'oméga (temporaire, espérons le) de la discographie du groupe se trouve relativement facilitée. Relativement car le tirage de ce CD est de seulement 500 exemplaires : il ne faut donc pas traîner !

Au moment d'aborder ce premier album, MERRIMACK n'était déjà plus un jeune groupe, loin s'en faut. Formé en 1994, en pleine émergence du Black Metal à partir de la Scandinavie, le combo parisien publiait pas moins de deux démos dès 1995. La suite s'avéra plus erratique : un split avec HIRILORN en 1998, une nouvelle démo en 2001. Toutefois, MERIMACK eut le temps de mûrir son propos. C'est pourquoi les huit compositions de « Ashes Of Purification » témoignaient d'une maîtrise appréciable.
Certes, le son général était assez sec, handicapé par un certain manque de puissance (particulièrement flagrant au niveau de la batterie). Avantage de cet inconvénient (à moins qu'il ne ce fut agi à l'époque d'un choix délibéré) : l'âpreté des riffs renforce inévitablement l'ambiance malsaine et violente qui prévaut tout au long de l'album. Car le Black Metal de MERRIMACK ne mégotait pas avec la misanthropie. Pour en terminer avec l'aspect sonore, soulignons que le mixage, bien que perfectible, permettait d'entendre convenablement tous les éléments : même les lignes de basse étaient passablement audibles, c'est dire !

Nous parlions de misanthropie à l'instant et le fait est que les riffs vrombissants, les blast beats trépidants, et surtout les vocaux haineux et aigres (bien que mixés en retrait) constituaient un bel inventaire en la matière. A l'agression pure, le groupe n'hésitait pas à ajouter la complexité rythmique (avec déjà de nombreux breaks et changements de tempos et de rythmes) et même des sinuosités dissonantes dans les guitares.

Même si le MERRIMACK de la fin de la décennie 2010 apparaît comme plus mûr, plus percutant, plus personnel aussi, la formation qui grava « Ashes Of Purification » avait réalisé un album vibrant, efficace, presqu'un exercice de style en la matière.

Alain Lavanne



Date de sortie: 04/05/2018

Label: Underground Activists / Season of Mist

Style: Black Métal

Note: 16/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player