Accueil arrow Chroniques Albums arrow CELTACHOR "Fiannaíocht" (Irlande)

Kaosguards

 

CELTACHOR "Fiannaíocht" (Irlande)

CELTACHOR Fiannaíocht Le sextette irlandais CELTACHOR livre un successeur à la démo de 2010 (chroniqué ici ), « Nine Waves From The Shore » (2012-chroniqué ici ) et à « Nuada Of The Silver Arm » (2014) et, le moins que l'on puisse dire, c'est que le groupe ne renie rien de son projet d'origine qui consiste à marier le Black Metal, le Metal traditionnel et l'univers culturel et musical celtique.

« Fiannaíocht » s'attache à un concept relatant la vie légendaire de Finn Mac Cumaill, dernier des Fianna, c'est-à-dire les guerriers irlandais au IIIème siècle de notre ère.

Du côté instrumental, le patrimoine irlandais se trouve copieusement représenté par la flûte whistle, le tambour bodhran, le violon, la harpe, les guitares acoustiques, le bouzouki (instrument bien évidemment grec à l'origine, introduit et modifié dans la musique folk et néo-folk irlandaise dans la seconde moitié du XXème siècle). Et je peux vous assurer que CELTACHOR respecte cet héritage en ne se contentant pas de lâcher quelques airs à danser mal digérés, la formation préservant l'intégrité des sonorités, des mélodies et des gammes propres à ces instruments.

Régulièrement, les guitares électriques également se lancent dans l'exécution d'un air irlandais mais cela reste dans les limites du bon goût. Pour le reste, les dites guitares assument d'une part les rythmiques aigres et bourdonnantes propres au Black Metal, d'autre part des riffs et des solos nettement distincts et tranchants, relevant pour une bonne part d'un bon savoir-faire en matière de Heavy Metal classique, l'alliage entre les deux versants étant basé sur une complémentarité harmonieuse entre la rugosité du basalte et le tranchant d'une lame d'acier ouvragée.

On retrouve cette dualité volontaire dans les vocaux de Stephen Roche (par ailleurs flûtiste) qui se partagent entre des éructations maîtrisées, agressives mais convenablement articulées, et un chant clair, grave, porté sur l'emphase. Trop souvent, l'introduction de parties claires donnent lieu à des moments gênants, entre envolées sans puissance et dérapages en dehors des limites de la justesse. Or, dans le cas de CELTACHOR, cette évolution s'avère maîtrisée et même salutaire, tant elle concourt à l'un des objectifs du groupe, à savoir conférer une dimension épique à ses compositions.

En matière de souffle épique, CELTACHOR atteint ses objectifs en alternant de manière équilibrée les parties traditionnelles, généralement fascinantes, les cavalcades Black Metal, les passages plus Metal, le tout agrémenté de quelques effets orchestraux pour faire bonne mesure. Dans les passages les plus intenses, l'harmonie entre éléments Metal et Folk peut surprendre, tant il est vrai que les sonorités et les gammes sont a priori bien distinctes ; mais tout l'intérêt de CELTACHOR consiste justement à relever le défi, sans rien perdre des spécificités des deux dimensions. Si CELTACHOR continue de progresser à ce rythme d'album en album, autant se préparer à des lendemains qui chantent !

Alain Lavanne



Date de sortie: 20/04/2018

Label: Trollzorn Records

Style: Black Métal celtique

Note: 16/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player