Accueil arrow Chroniques Albums arrow MOURNFUL CONGREGATION "The Incubus Of Karma" (Australie)

Kaosguards

 

MOURNFUL CONGREGATION "The Incubus Of Karma" (Australie)

MOURNFUL CONGREGATION The Incubus Of KarmaActifs depuis le milieu des années 90, les Australiens de MOURNFULL CONGREGATION ont adopté une productivité discographique en rapport avec leur goût immodéré pour le Funeral Doom.

La preuve, « The Incubus Of Karma » n'est que le cinquième album du groupe ! Pour autant, nous pardonnons volontiers ce tempo lentissime en constatant la qualité intrinsèque de cet album et la volonté toujours vivace du groupe de se distinguer des canons rebattus propres au Funeral Doom. Rappelons pour les novices ou les égarés que ce sous-genre se voue corps et âme à la lenteur, à la pesanteur et au gigantisme, accessoirement à la mélancolie ultime.

En aucun cas, MOURNFUL CONGREGATION ne cherche à échapper à ces principes de base incontournables. Par contre, le groupe australien vise nettement à les transcender, en premier lieu par le truchement d'une prise de son propre et d'un mixage qui assure la plus grande clarté à tous les éléments instrumentaux ou vocaux. C'est bien simple, tout élément se trouve aussi nettement exposé que s'il s'agissait d'un disque de CANDLEMASS ! Ce qui fait une très nette différence avec les groupes qui se complaisent dans le rendu brouillon, voire confus, pour justifier leur supposé maximalisme...

Dans le cas présent, chaque élément rythmique se trouve propulsé à pleine puissance, peu importe que le tempo soit lent : les riffs sont granuleux mais parfaitement distincts, les parties de guitare lead évoluent au premier plan, la batterie bénéficie d'un son puissant et varié. Tout juste si le bassiste pourrait poser une réclamation pour une utilisation de ses lignes en forme d'appoint ! Même les vocaux caverneux sonnent nettement plus articulés qu'à l'accoutumée, sans toutefois se trouver relayés à l'arrière-plan.

Doit-on en déduire que MOURNFUL CONGREGATION propose une version accessible, voire facile, du Funeral Doom ? Non, absolument non !!! En témoignent les durées sidérales de la plupart des compositions. Hormis la pesante introduction instrumentale (« The Indlewing Ascent »), seul le titre éponyme affiche un gabarit raisonnable, soit moins de six minutes : encore s'agit-il d'un titre instrumental combinant guitare acoustique et guitare électrique en mode solo posé et mélodique.
La face majoritaire de MOURNFUL CONGREGATION s'incarne dans des compositions monumentales. Jugez plutôt, par ordre de grandeur : « Scripture Of Exaltation And Punishment » (14'57), « Whispering Spiritscapes » (15'42), « The Rubaiyat » (18'07) et, culminant tel l'Everest, « A Picture Of The Devouring Gloom Devouring The Spheres of Being » (22'05 !!!). Aussi impressionnantes que puissent paraître ces durées hors normes, MOURNFUL CONGREGATION parvient par sa clarté d'exposition à maintenir une cohérence totale qui embrigade l'auditeur et le mène au nirvana de la lourdeur et de la mélancolie.

« The Incubus Of Karma » s'impose tout à la fois comme un sommet et un dépassement du Funeral Doom Metal. Une fort belle incarnation du karma !

Alain Lavanne



Date de sortie: 23/03/2018

Label: Osmose Productions

Style: Funeral Doom Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player