Accueil arrow Chroniques Albums arrow DREAM OCEAN "Lost Love Symphony" (Turquie)

Kaosguards

 

DREAM OCEAN "Lost Love Symphony" (Turquie)

DREAM OCEAN Lost Love SymphonyLa Turquie et l'Allemagne ont toujours eu une relation historique particulière.

Quoi donc de plus normal que de sceller ce pacte par une collaboration musicale qui met en scène un groupe de métal symphonique à chanteuse. Là où certains procèdent par sons mièvres et mollassons, le sextet bénéficie d'une profondeur de son impressionnante.

Basak Ylva y est pour beaucoup puisque son chant met en exergue un coffre qui impose l'admiration. Parmi les groupes de metal féminins, les DREAM OCEAN ont gommé grace à cet atout le côté progressif usité.

Les compositions laissent la place à une approche beaucoup plus sophistiquée. La production de l'album dégage un sentiment de positivisme.

Les chansons ont un son très sec, ce qui correspond bien à l'approche générale. Bien que les éléments symphoniques aient bien sûr leur place dans la musique de DREAM OCEAN, on se passe d'un langoureux "Divine Light" à un heavy "Beyond The Geed" qui met l'accent sur le fait que les guitares prennent tout leur sens.

Cela leur donne une longueur d'avance sur leurs principaux rivaux de NIGHTWISH, alors que les Finlandais se concentrent beaucoup plus sur les éléments symphoniques. L'alchimie entre la douceur et la hargne a été réussi à 101% avec une facilité déconcertante.

Surpris sans que je m'y attende, ce premier album va sans doute être un de mes disques de références en l'espèce.

Evildead

 

Date de sortie: 02/2018

Label: Painted Bass Records

Style: Métal symphonique à chant féminin

Note: 17/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player