Accueil arrow Chroniques Albums arrow TENTATION / IRON SLAUGHT "665-Les Hordes Métalliques" (France)

Kaosguards

 

TENTATION / IRON SLAUGHT "665-Les Hordes Métalliques" (France)

TENTATION/IRON SLAUGHT 665. Les Hordes MétalliquesCe n'est un secret pour aucun des lecteurs assidus de Kaosguards, ces deux groupes qui sortent un split ont toujours eu un écho bienveillant dans notre webzine.

Pour preuve de leur complicité nous avions fait voici quelques lunes une interview croisée (ici ) des Pyrénéens et des Tarbais, prémices de la collaboration qui nous occupe aujourd'hui. Avant de commencer en détail l'analyse musicale, parlons de l'illustration qui elle seule vaut un aparté.

Elle est l'oeuvre de Mario E. López M. un Guatémaltèque qui a collaboré avec Evil Invaders entre autres et qui par la même occasion illustre un sweat à manches longues qui est contenu dans le pack promotionnel que je vous invite à acquérir (en ce qui me concerne je me suis jeté dessus...). Passer ce petit moment commercial et publicitaire ile est temps de s'immerger dans le travail "des Hordes Métalliques".

C'est TENTATION qui ouvre le bal avec un "Illusion" qui semble tout droit sortie de nos mémoires, vous savez ces titres que Sortilège ou Blasphème s'échinait à déclamer sans que cela ne déclenche l'hystérie des foules qui déjà se pavanaient devant les groupes anglo-saxons.

"Juge Sanglant" et "Souviens-toi" enchaînent sur un heavy qui bien que daté est d'une étonnante modernité sans doute dûe à une aisance dans la composition qui le transcende. La reprise de Ponce Pilate déboule et vient rappeler que TENTATION avec "Double Bang" (titre de H-Bomb qui était interprété sur leur sortie précédente) devient un spécialiste de l'hommage à nos vieilles gloires qui ont été les géniteurs du vrai hard rock.

Place à IRON SLAUGHT qui doit minimum faire aussi bien que TENTATION. Leurs forces deviennent évidentes dès l'ouverture du premier titre: ce groupe joue de la six cordes rapides, simples et entraînants. Comme si ce heavy metal moderne avait une façon de se concentrer sur les hymnes intemporels.

Les riffs old school sont un atout majeur. Les rythmiques sont énergiques, les guitares ont de la viande sur les os, assortis d'une qualité accrocheuse.

La voix bourrue du chanteur correspond parfaitement à sa musique, il fait le travail et ajoute un peu de plus charme à l'ensemble. Ces gars prouvent que la qualité d'une poignée de chansons est bien meilleure que la quantité d'un tas de chansons pourries.

Fondamentalement, avec "665-Les Hordes Métalliques", vous aurez du mal à trouver quelque chose qui ne vous plaira pas dans cette version. Baignant profondément dans le puits du heavy metal classique, ce split présente une vision sous une forme moderne et glorieuse. Les solos jaillissent sauvagement, les refrains sont vraiment entêtants et les mélodies vont s'incruster dans votre lobe frontal et refuseront d'en partir.

Le heavy Français est aussi vivace qu'un feu de forêt en Californie, achetez ce putain de disque!

Evildead

 

Date de sortie: 2018 

Label: Impious Desecration Records

Style: Heavy Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player