Accueil

Kaosguards

 

FESTIVAL DE VOUZIERS le 11/03/2018

Image Interview réalisée par mail avec l'organisateur du festival.

Si vous êtes un fin observateur de la scène heavy/hard rock vous avez constaté que les festivals fleurissent comme les cerisiers au printemps. PWOA, South Troopers Festival, Rising Fest,  Courts of Chaos, Skull Crush Fest, Rock en Beauce, Metal Thunder Jackets, tous veulent être des fests qui comptent à l'instar d'un Keep It True. Aujourd'hui nous rencontrons l'instigateur du Festival de Vouziers qui fait figure de vétéran et surtout de référence. L'affiche de cette année a réussi l'exploit de vendre l'intégralité de ses tickets en trois semaines! Cette performance demandait explication...

 

1- Salut à toi! En lisant votre petit historique on s'aperçoit que votre projet ne date pas d'hier? Expliques-nous un peu sa génèse?

Nous étions une bande de copains et on trouvait qu'il n'y avait pas beaucoup de concerts dans notre région, et un jour, on s'est dit, pourquoi pas les organiser nous même. Et nous sommes partis comme ça, un peu naïvement, à l'automne 85, et un premier festival organisé en mars 86.

2- Si je compte bien vous avez programmé huit fois ADX, un de vous couche avec Phil le chanteur ou quoi?

Non, pas avec Phil, avec un des autres, mais je ne dirais pas lequel...

3- Le fait que votre ville soit loin de toutes grandes mégapoles Françaises est-elle un avantage ou un inconvénient? Cela vous a t-il fait peur au début?

Un avantage, sûrement pas, un inconvénient, pas forcément pas. On voit que ces dernières années, nous sommes toujours sold out, donc ce n'est pas l'endroit qui compte, mais les groupes présents. Je dois dire qu'au début, on a jamais pensé à ça.

4- Tu as vu défiler un paquet de groupes dans ton festival. Y en a-t-il qui vous ont laisser des souvenirs impérissables aussi bien en négatif qu'en positif?

Oui, forcément plein de souvenirs. Les négatifs je les oublie, les positifs, il y en a tellement. Rien que de rencontrer les musiciens dont tu es fan est déjà un grand souvenir. Il y a un souvenir personnel que j'aime bien, c'est que j'ai ramené à l'aéroport dans ma voiture perso Paul Di'Anno et Blaze Bayley. J'avais du mal à croire qu'ils étaient là, juste à coté de moi.

5- Comment expliques-tu l'incroyable succès de ta prochaine édition (NDLR: notons que le festival s'est remplit en à peine un mois!)?

Il faut croire que beaucoup de monde est fan de tous nos groupes Français, et de les avoir presque tous sur la même affiche fait déplacer le public. Ce qui est surprenant, c'est tous les étrangers qui vont venir, environ 60 de 13 pays différents. Je pense qu'il y a aussi forcément un peu de nostalgie pour beaucoup, on a souvent tous écouté ces groupes à nos débuts de métalleux.

6- Habituellement tu mélanges les styles, hors pour Décembre 2018 tu as fait une affiche uniquement heavy?

Je n'ai pas fais une affiche heavy, j'ai fais une affiche de groupes Français qui me plaisent, et à priori, qui plaisent à beaucoup de monde. Je ne réfléchis pas en style, mais en envie. Et le heavy est mon style favori, vous le comprendrez bien.

7- Tu organises dans une salle à capacité limitée. Tu n'as jamais pensé à faire une sorte de Headbangers Open Air à la Française?

Pour ça, il faut du temps, du monde, et la chance que la météo soit de notre coté. L'idée nous est bien sûr venue, mais c'est compliqué, et il y en a déjà pas mal des festivals, ce n'est sûrement pas la peine d'en rajouter.

8- Pourquoi ne pas avoir révélé ta tête d'affiche en même temps que tes autres groupes?

Pour une raison simple, c'est que je ne la connais pas. Il est plus facile de contacter des groupes Français à l'avance. Les étrangers, il faut attendre que les tournées se mettent en place, que des propositions se présentent. Et puis maintenant qu'on est sold out, on est pas pressé.

9- Y a-t-il un groupe que tu reverais de faire jouer (hormis Metallica, Iron Maiden et AC-DC!!!)?

A part ceux-là, en France Sortilège et HBomb, malheureusement on sait que ç'est pas possible. A l'étranger, j'aimerais bien Loudness, je les ai vu en 2015 dans une petite salle en Grèce, c'était grandiose. Malheureusement en 2018, ils ne seront pas dispo pour le festival.

10- La sélection pour jouer au festival de Vouziers, ça se passe comment?

Il n'y a pas vraiment de sélection, l'affiche 2018, j'ai choisi les groupes sans qu'ils ne me le proposent. Je choisi plus les groupes que de faire une sélection des propositions que je reçois. Par exemple pour 2019, j'ai déjà mis une liste de noms sur une feuille, après on verra si c'est possible.On monte une affiche qui nous semble que le public aimera, c'est pas facile, mais ces dernières années, ça se passe bien.

11- Je suppose que ton public vient des six coins de France?

Exactement, de partout ! je suis en train de préparer une carte de France en indiquant tous les départements d'où viennent les gens. Vraiment de partout. Mais il y a aussi les étrangers, qui viendront de Belgique, allemagne, Hollande, Suisse, Italie, Espagne, Hongrie, Suède, Finlande, mais aussi du Québec, des Etats-Unis, du Mexique et du Chili. Cela semble incroyable que des gens vont traverser l'atlantique pour venir à Vouziers.

12- Est-ce que les acteurs locaux (mairie, conseil régional...) te soutiennent?

Oui, on a pas trop de soucis avec ça. On reçoit des aides financières, pas énorme mais qui représentent environ 10 % du budget, c'est déjà pas si mal.La mairie apprécie bien de voir autant de gens venir de si loin, ils sont très surpris. Et ça fait marcher un peu le commerce local.

13- C'est à toi que reviens le privilège de conclure...

Je voudrais remercier tous les gens qui se déplacent au festival de Vouziers. Mais aussi de penser à se déplacer aux autres festivals comme le South Troopers Festival, le Pyrénéan, le British Steel, le Rising Fest, le festival du LA Events, ou le nouveau à Lyon, le Metal Thunder Jackets que tu connais bien je crois.Il faut soutenir notre musique, même les "petits" concerts.

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player