Accueil

Kaosguards

 

PERSONA "Metamorphosis" (Tunisie)

PERSONA MetamorphosisAprès un premier album prometteur ("Elusive Reflections", paru en 2016), les tunisiens de PERSONA remettent le couvert avec ce nouvel effort judicieusement intitulé « Metamorphosis ».

Pourquoi judicieusement ? Parce que le metal symphonique du premier album s'est mué en un metal plus progressif, plus travaillé et plus agressif (les relents trash déjà présents sur « Elusive Reflections » se rapprochent maintenant du death), et que la voix de Jelena Dobric (chanteuse, mais aussi auteure-compositrice et véritable chef d'orchestre du groupe) a elle aussi évolué vers des vocaux très régulièrement growlés, encourageant la comparaison avec un groupe comme Arch Enemy.

Le résultat de cette évolution est donc un album dense, compact, avec beaucoup de changements de rythme (l'introduction rampante du très bon « Netherlight ») et quelques fulgurances instrumentales (le solo de « Esurience guilefulness omnipotence », impressionnant), et, au bout du compte, assez puissant.
La prise de maturité, tout comme l'affirmation de personnalité, sont palpables, mais le format reste un peu long (12 titres pour presque 70 minutes de musique) et aurait peut être gagné à être raccourci quelque peu.

Ainsi, malgré la voix de Jelena, dont le chant clair rappelle Sabine d'Edenbridge, cet album est plutôt à conseiller aux amateurs de death mélodique qu'aux aficionados de metal symphonique à chant féminin qui risquent de trouver l'ensemble un peu trop violent à leur goût.

Vega



Style: Métal progressif

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player