Accueil arrow Chroniques Albums arrow ESOTERIC "Esoteric Emotions - The Death Of Ignorance" (Royaume-Uni)

Kaosguards

 

ESOTERIC "Esoteric Emotions - The Death Of Ignorance" (Royaume-Uni)

ESOTERIC Esoteric Emotions - The Death Of IgnoranceLa carrière discographique d'ESOTERIC a débuté en 1994 avec la parution chez Aesthetic Death du premier (double) album, "Epistemological Despondency", monument inaugural de Funeral Doom cataclysmique.

Cependant, avant ce coup de maître, le groupe avait réalisé un galop d'essai sous la forme de la cassette démo "Esoteric Emotions - The Death Of Ignorance", auto-produite en 1993. un premier essai particulièrement copieux puisqu'il comprenait pas moins de huit compositions entre sept et presque dix-sept minutes), pour une durée totale d'une heure et dix-huit minutes !

Hormis ces statistiques forcément impressionnantes, il faut souligner le rôle de défricheur du Funeral Doom qu'a joué ESOTERIC dès ses débuts, au même titre que THERGOTHON et SKEPTICISM. Le tempo demeure très majoritairement lent, perturbé par quelques accélérations bien primaires, le tout appuyé par une section rythmique implacable et lourde et des riffs telluriques et bitumineux.
Si l'on ajoute des vocaux caverneux et volontairement peu articulés, perturbés par des prurits plus aigres et haineux, on obtient un résultat tout à fait oppressant et cauchemardesque. Ce qui sauvait d'ores et déjà ce répertoire de fin du monde de la monotonie, c'était la capacité du groupe à ponctuer ces plages asphyxiantes d'arrangements, voire de breaks plus aérés, porteurs d'un psychédélisme vénéneux et comateux. Le contraste entre les deux tendances produisait des moments intenses, presque beaux. A l'inverse, les arrangements bruitistes de type industriels ajoutaient encore à la paranoïa palpable qui hantait ce monstre musical.

Cette édition salutaire permet de saluer la vision prophétique, jamais démentie ou reniée depuis, qui était celle de ESOTERIC dès ses débuts.  Un quart de siècle plus tard, se frotter à cet univers si dense, si impérieux, si sombre, constitue encore et toujours une expérience forte qui laisse une trace profonde.

Alain Lavanne


Date de sortie
: 26/12/2017

Label
: Aesthetic Death

Style: Funeral Doom Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player