Accueil arrow Chroniques Albums arrow DE LA MUERTE "Venganza" (Italie)

Kaosguards

 

DE LA MUERTE "Venganza" (Italie)

DE LA MUERTE VenganzaEn 2015, le premier album sans titre des Italiens de DE LA MUERTE nous avait littéralement fait succombé (ici ).

C'est donc avec soulagement que son successeur, "Venganza", produit strictement le même effet, à la fois charmeur et dévastateur. Parfaitement mises en valeur par une production et un mixage irréprochables de limpidité et de puissance, les compositions du groupe s'avèrent variées, rythmiquement accrocheuses, mélodiquement charpentées, qui plus est arrangées avec goût. Ne cherchez pas à rattacher DE LA MUERTE à un seul et unique genre, ni même à un sous-genre, la diversité est le maître mot de cette formation qui s'alimente dans le Classic Rock, dans le Hard Rock et le Metal. Vous pourrez légitimement évoquer à tour de rôle PANTERA (rythmiques trapues et groovy, chant rageur), QUEENSRYCHE (le maîtrise de la théâtralité et de la nuance), SAXON (les bases essentielles du Heavy Metal moderne), le Heavy Speed germanique. DE LA MUERTE agence ces citations sans jamais se disperser puisque toutes ces influences sont ingérées au sein d'un même creuset, notamment conceptuel.

Pour rappel, le concept adopté par le groupe transalpin prend ses racines au Mexique, plus précisément dans le culte populaire de la Señora de la Santa Muerte. Une manière originale de rameuter une figure essentielle du monde du Metal, à savoir la Mort. D'autant plus que le chanteur Gianluca Mastrangelo n'hésite pas à entonner certains textes dans un Castillan de bon aloi ! Puisqu'on en est à évoquer les performances du bonhomme - sans que cela ne diminue en rien celles de ses acolytes instrumentistes ! -, saluons sa versatilité, son expressivité, sa maîtrise redoutable. Au gré de lignes vocales bluffantes de facilité, le bonhomme doté d'un coffre ample emprunte un accent nasal proche de Biff Byford (SAXON), grimpe dans les aigus (Geoff Tate et Ralf Scheeper viennent à l'esprit) ou au contraire se met à gronder de manière agressive : un véritable festival, sans aucune intention de démonstration égocentrique puisque chaque intonation, chaque inflexion est au service des morceaux.

L'écoute des onze titres de "Venganza" - dix compositions originales et une reprise musclée de "Canción del Mariachi" de LOS LOBOS - s'avère immédiatement addictive et l'on se surprend à déambuler encore et encore entre moments rapides et puissants, titres aux mélodies entêtantes, Power ballade, mid-tempo des familles. Un festival de couleurs, de sonorités, une très belle oeuvre de Metal. Muchas gracias, grazie mille.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 15/12/2017

Label: Revalve Records

Style: Hard/Heavy

Note: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player