Accueil arrow Interviews arrow TIERRA SANTA le 01/11/2017

Kaosguards

 

TIERRA SANTA le 01/11/2017

TIERRA SANTAInterview réalisée par mail. 

Même si vous n'êtes pas un fin connaisseur de la discographie des heavy métalleux Espagnols, vous avez forcément entendu de cette formation. Bardée de onze albums cette véritable légende de l'autre côté des Pyrénées est encore trop confidentielle en France. C'est pour cette raison que nous avons voulue en savoir plus. 

 

1- Bonjour on connaît TIERRA SANTA, en France de nom, mais pas en détails. Pouvez-vous rapidement présenter votre parcours?

Nous sommes de  la Rioja en Espagne; nous avons sorti onze albums studio, un album "live", un paquet de hits et une brochette de concerts en l'Espagne, l'Amérique Latine, les USA et beaucoup de parties de l'Europe.

2- Le groupe a été comparé à ses débuts à Iron Maiden. Maintenant les influences sont moins évidentes. Pourquoi cette évolution ?

Les influences sont très diverses, mais elles sont toujours évidentes dans vos chansons particulièrement quand vous commencez. Le temps fait qu'elles se développent, bien sûr, cela ressemble à la vie elle-même, l'important est de toujours d'aller de l'avant.

3 - Le fait de jouer sur scène attire vers vous un plus large public, vous pensez?

Bien sûr, c'est notre pari. Un album est fait pour les gens ait votre musique à la maison, mais jouer en "live" est l'endroit qui permet le mieux d'apprécier la musique, c'est notre raison d'exister.

4- Pouvez-vous présenter le nouvel album "Quinto Elemento"?

QUINTO ELEMENTO:

L'imagination est pour moi le cinquième élément (Quinto Elemento), c'est l'outil que j'utilise pour créer. Si l'on y croit vraiment rien n'est impossible, c'est en rêvant et en imaginant que l'on peut tout faire.

CAÏN

J'ai pris l'histoire de Caïn et de son exil comme une comparaison, pensant que ce personnage s'est senti obligée tuer. Il n'avait pas le choix, mais à un certain moment il a dû décider de tuer son frère alors qu'il aurait pu ne pas le faire. J'ai l'intention de décider, de choisir.  Le bien ou le mal ne devrait pas être une option puisque nous avons à l'intérieur de nous une partie de bonne et une partie de mal. Le tout est de faire le bon choix.

DONDE MORAN LOS MALDITOS

C'est l'histoire d'un pacte fait avec le diable et scellé avec le feu, c'est un échange de l'âme contre une jeunesse éternelle et du succès, jusqu'à ce que le temps de donner l'âme et brûler dans l'enfer arrive.


LODO

Les paroles de cette chanson sont basées sur la violence conjugale, du point de vue d'une femme battue. Elle est pleine de désespoir et se rend compte que la seule issue est de se battre et de se rebeller.

REVOLUCIÓN

C'est le moment pour faire une révolution. Rien ne semble marcher correctement et rien ne semble s'améliorer. Il est temps de faire quelque chose.

HOMBRES SIN TIERRA

Il parle de tous ces gens déplacés par des guerres, les gens sans aucun espoir et aide, l'aide humanitaire insuffisante et sur les promesses d'une organisation de pays qui sont incapables de faire face à cette réalité. Peut-être devrait-il avoir été intitulé "personne ne fait rien".

MOBY DICK

Il parle du combat entre deux êtres aveuglés par la vengeance et qui perdent leur temps à vouloir se détruire l'un l'autre. Une poursuite qui se finira par la mort et la défaite ou dans la victoire.

ENTRE EL BIEN Y EL MAL

Une histoire de vie, elle parle de la relation entre l'expérience d'un maître et la jeunesse de son élève, enseignant et apprenant. La fondation de l'être humain en somme.

FUEGO EN EL PARAISO

Un exemple de ce qui peut arriver et cela arrivera si nous ne prenons pas conscience que notre environnement périt à pas de géant. Il y a des choses sur cette planète qui quand elles commencent sont irrésistibles, il sera bientôt trop tard pour y remédier...

DE LA TIERRA AL CIELO

C'est l'histoire inquiétante de ceux qui survivent dans la rue et qui n'ont plus que les œuvres de charité comme option parce qu'ils ont perdu tout ce qu'ils avaient et étaient.

5- Après onze albums il est toujours facile de trouver l'inspiration ?

Ce n'est jamais facile, la seule façon est de travailler dur et ensuite vous vous rendez compte que cela prend sens.

6- Quelle direction future vous voudriez voir TIERRA SANTA prendre?

Avancez, avancez toujours .

7- La scène métallique bouge énormément. Beaucoup de groupes émergent et disparaissent. Est-ce stimulant pour TIERRA SANTA et vous obligent à mettre la barre toujours plus haut?

Je ne sais pas, je fais ce que j'aime faire et ce sont les gens qui décident qu'ont le veuillent ou non. Il n'y a aucune formule pour continuer à  durer, ce n'est un défi pour moi, j'aime ce que je fais et j'ai la chance immense de continuer le faire de cela après tant d'années.

8- Qui a conçu votre pochette pour ce nouvel album? (C'est un très bon travail).

C'est l'oeuvre du dessinateur du label Kike Núñez.

9- TIERA SANTA a partagé la scène avec les plus grands . Y a-t-il encore des projets que vous souhaiteriez réaliser?

TIERRA SANTA a déjà eu la chance de partager la scène avec les plus grands: Dio, Iron Maiden, Judas Priest, Alice Cooper… et d'être présents aux plus grands festivals en Europe.

10- Je vais régulièrement au Wacken en Allemagne, Pourquoi n'avez-vous jamais participé au plus grand festival de métal au monde ?

C'est ce que je me demande. Ce n'est pas à cause du manque de désir en tout cas.

11- Une question importante: une chance de vous voir "live" un jour en France?

Nous avons joué avec Skyclad au Hard rock Café à Paris en 2000, ce qui est notre seule performance en France jusqu'à présent. J'aimerais vraiment jouer dans votre pays, bien sûr.

12- J'ai été très honoré de vous interviewer parce que je suis un admirateur depuis vos débuts. Les derniers mots sont pour vous...

Merci beaucoup, cela a été un réel plaisir.

 

English version

 

1- Hello the TIERRA Santa, in France you are known of name but not very in detail. Can you quickly present your route?

We are from La Rioja, Spain; we have released 11 studio albums, a live album, greatest hits and a bunch of concerts through Spain, Latin America, USA and lots of parts of Europe.

2- The band was compared in his early stages with Iron Maiden. Now the influences are less obvious. Why this evolution?

My influences are very diverse, especially when you begin, that is always obvious in your songs. The time makes you evolve, of course, but it’s like life itself, the important is to go always forward.

3- Has "live" exposure given the band a wider fan base audience, you think?

Of course, it’s our bet. An album is for the people to have your music at home, but playing live is what really worth doing and where music can be enjoyed the most, that’s why we are here.

4- Can you present the new album "Quinto Element"?

QUINTO ELEMENTO

The imagination is for me the fifth element (quinto elemento), it’s the tool that I use to create. I truly believe that nothing is impossible, because dreaming and imaging is what has made us arrive here.

CAIN

I have taken the story of Cain and his exile as a simile, thinking that this person felt obliged to kill, because thus it was written; he had no choice, but at some point he had to decide to kill his brother and he could have not done it. I mean to decide, having to choose good or evil shouldn’t be an option since we all have inside a part of good and a part of evil, and one without another makes no sense, it would be easier just to live.

DONDE MORAN LOS MALDITOS

It’s the story of a pact made with the devil and sealed with fire, giving the soul in exchange of a life full of youth and success, until the time of giving the soul and burning in hell arrives.

LODO

The lyrics of this song are based on gender violence, from the point of view of a battered woman. The perspective is based on that at that point of desperation the only way is fighting and rebelling.

REVOLUCIÓN

It’s the moment to do a revolution. Nothing seems to work properly and nothing seems to improve. It’s time to do something.

HOMBRES SIN TIERRA

It speaks about all these people displaced by wars, people without any hope and help, depending on insufficient humanitarian help and on promises of an organization of countries which are incapable of facing this reality. Maybe it should have been titled “nobody does anything”.

MOBY DICK

It speaks about the fight between two beings blinded by vengeance who don’t mind to lose their lives as long they kill the other. A prosecution that ends in dead and defeat or in victory.

ENTRE EL BIEN Y EL MAL

Like life itself, a relation between experience and youth, between master and pupil, teaching and learning, laying the foundation of human being.

FUEGO EN EL PARAISO

A clear example of what can happen and it’s happening, if we are not conscious that our environment is perishing by leaps and bounds. There are things in this planet that, when they start, they are unstoppable and that it will be too late to remedy them.

DE LA TIERRA AL CIELO

It is the disturbing story of those who survive in the Street and don’t have more option tan charity because they have lost everything they had and were.

5- After eleven albums is it always easy to find the inspiration?
It’s never easy, the only way is to work hard, and then you realize that everything makes sense.

6- Any future direction/goals you would like to see TIERRA SANTA achieve or do?
Forward, always forward.

7- Changes in the metal scene musically today, for which bands seem to come and go, do you think it is challenging for a band of TIERRA SANTA's style to keep up? (Personally speaking, bands of your caliber have what it takes for longevity).

I don’t know, I do what I like doing and it’s people who decide if they like it or not. There is no formula to keep on date, neither it is a challenge for me, I enjoy what I do and I have the immense luck of keeping on doing it after so many years.

8- Was wondering who designed the cover art for this album? (It's great work).

It’s a work by the record label’s designer, Kike Núñez.

9- Has TIERRA SANTA shared the stage with named acts and/or tours (Considering there was nothing mentioned much about it)? If not, were there any metal festivals or acts that the group would like to share the stage with or maybe in the process of doing?
We are lucky of having shared stage with great bands: Dio, Iron Maiden, Jdas Priest, Alice Cooper… and also being presented in many European festivals.

10- I go regularly to Wacken in Germany, why do not ever have - to participate you in the biggest festival of metal of the world?

That’s what I wonder. It won’t be because of lack of desire.

11- The important question: a luck to see you one day in France?

We were playing with Skyclad in the Hard Rock Café in Paris in 2000, which was our only performance in France until now. I would really love to play in your country, of course.

12- I was very honored to interview you because I am a fan from the very beginning. The last words is for you...

Thank you very much, it’s been a real pleasure.

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player