Accueil

Kaosguards

 

OBESE "Anamnesis" (Pays-Bas)

OBESE AnamnesisEn 2015, pour rendre compte de la parution du premier opus de ce groupe néerlandais, "Kali Yuga" (relire ici ), nous soulignions la lourdeur particulière du Sludge pratiqué, en parfaite adéquation avec le patronyme sélectionné par la formation.

Deux ans plus tard, "Anamensis" ne dissipe pas complètement cette dimension à la fois massive et lourde mais met l'accent sur des tendances déjà présentes, quoique de manière minoritaires, sur "Kali Yuga".

D'ailleurs, les éléments de permanence s'avèrent difficilement dissociables des ouvertures, preuve que cette évolution est maîtrisée et volontaire. Développant un son énorme et grondant, la basse constitue l'épine dorsale de l'architecture musicale, par son jeu perpétuellement tendu et dense. Sur une base rythmique aussi impérieuse, le batteur met sa frappe sèche au service d'un jeu complet et intense, avec notamment un usage riche des cymbales. Et la guitare peut diversifier ses interventions : les riffs peuvent être goudronneux et épais mais ils savent aussi se faire plus nettement dessinés, plus tranchants. Des incises mélodiques se glissent de surcroît un peu partout au fil des compositions.

Le nouveau chanteur, Vladimir Stevic, contribue grandement à cet alliage entre fidélité à la lourdeur initiale et velléités diversifiées. Si son registre demeure majoritairement rugueux et guttural, avec parfois une pointe de colère et d'urgence que ne renieraient pas certaines formations Hardcore, le bougre module ses vocaux grondants et se paie le luxe de proposer des passages plus clairs, plus nuancés, d'excellente facture.

Par moments, OBESE me fait désormais penser à une version trapue de SOUNDGARDEN, par cet équilibre entre épaisseur, sauvagerie d'une part, groove et sens mélodique d'autre part. Nul doute que cette appétance pour les ambiances troubles, lourdes et progressives, représentent un axe de développement futur pour OBESE. En attendant, "Anamnesis" occupe fort bellement la place, rayonnant puissamment grâce à ses nouveaux atouts.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 20/10/2017

Label: Argonauta Records

Style
: Sludge

Note: 15/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player