Accueil arrow Chroniques Albums arrow TWINGIANT "Blood Feud" (Etats-Unis)

Kaosguards

 

TWINGIANT "Blood Feud" (Etats-Unis)

TWINGIANT Blood FeudJ'étais passé à côté des deux premiers albums de ce gang originaire de Phoenix, à savoir "Mass Driver", autoproduit en 2012, et "Devil Down", publié en 2014 (avec une pochette parodiant celle de "Diver Down" de VAN HALEN, bon esprit !).

La signature sur l'excellent label italien Argonauta records permet à "Blood Feud" de bénéficier d'une bien meilleure exposition dans nos contrées européennes et c'est tant mieux. En effet, a priori, l'évocation des grandes familles du Sludge et du Stoner peuvent faire craindre un son assez uniforme, classique en tout cas ; non pas que ces deux sous-genres soient restrictifs, mais ils sont trop souvent pratiqués au pied de la lettre, avec trop peu de personnalité.

Or, TWINGIANT ne se contente de maîtriser les fondamentaux en la matière, le groupe parvenant à apporter des éléments de personnalité substantiels. Débutons par les basiques. Du Sludge, TWINGIANT assume sans ambages le son gras, sale et grésillant des riffs, la basse bourdonnante et très présente dans le mix, ainsi que les vocaux en arrière-plan, majoritairement caverneux et graves, modulés juste ce qu'il faut pour ne pas verser dans un monolithisme soporifique. Les rythmiques lourdes et rampantes, les ambiances poisseuses font également honneur au Sludge, avec ce rendu fangeux si particulier.

De même, du côté du Stoner, TWINGIANT a emprunté ce groove lourd et cet art de réintroduire des sonorités vintage en mode 70's, principalement dans les guitares et le jeu souple du batteur, un peu comme si BLACK SABBATH avait copulé avec CACTUS. Et ce sont justement ces nuances 70's qui, sans être très originales, confèrent à la musique lourde et intense de TWINGIANT un cachet savoureux. TWINGIANT ne base pas ses compositions et leur interprétation uniquement sur la lourdeur et ouvre le jeu avec des structures un peu sinueuses et avec des interventions complémentaires des deux guitares qui, sans esprit de démonstration, multiplient les arrangements mélodiques et les solos acides et bluesy, particulièrement crépitants.

A partir de ce "Blood Feud" savoureux et équilibré, nul doute que TWINGIANT pourra à l'avenir poursuivre la personnalisation de son Stoner Sludge, notamment en variant les vocaux (les parties graves, presque parlées, sur "Last Man Standing" sont une bonne trouvaille). En tout cas, cette fusion des ambiances désertiques et marécageuses aboutit à une réussite en matière de puissance, de groove et de feeling.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 13/10/2017

Label: Argonauta Records

Style: Stoner Sludge

Note: 16/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player