Accueil

Kaosguards

 

SOUTH TROOPERS FESTIVAL le 01/11/2017

ImageInterview réalisée par mail avec Sébastien président de l'association FHMC.

Cela ne vous a pas échappé que les festivals dit old school sont en pleine recrudescence dans notre pays. Depuis longtemps en Germanie les Headbangers Open Air, le Keep It True attirent les foules, alors tout naturellement la France s'y met  avec vigueur. C'est donc pétri d'ambition que des Sudistes vont eux aussi proposés aux heavy métalleux baskets montantes/vestes à patches un festival qui accueillera du lourd. Jugez-en plutôt à la lecture de cette entrevue...

 

1- Bonjour Sébastien, peux-tu te présenter toi et ton équipe?

Je suis Sébastien président de l’association French Heavy Metal Connection.
French Heavy Metal Connection (FHMC) a été créée début 2009 par 2 passionnés de musique (Laurence et moi-même) et plus particulièrement de heavy metal traditionnel, et c’est cette passion commune qui nous a conduit à vouloir faire bouger les choses dans notre région et ainsi faire jouer des groupes qu’on n’avait plus l’habitude de voir en concert dans notre beau pays. Nous avons fait jouer BLAZE BAYLEY (ex Iron Maiden) une quinzaine de fois bien évidemment dans la région marseillaise, mais aussi à Nancy, Paris et même Lyon, les 2 premiers concerts de reformation de VULCAIN au printemps 2010, le tout 1er concert de MYRATH en tête d’affiche en France en février 2012, idem pour TIM RIPPER OWENS, QUEENSRYCHE, VANDEN PLAS, ABSOLVA excellent groupe anglais que nous supportons du mieux que nous pouvons depuis bientôt 4 ans, AUDREY HORNE ainsi qu’un grand nombre de groupes locaux dont nous sommes très fiers de leur avoir offert l’opportunité de jouer sur des beaux plateaux et dans des belles salles. Nous avons une quarantaine de concerts à notre actif.

Concernant mon équipe, Jérôme m’aide beaucoup pour assurer la promotion de nos concerts sur Nancy mais le 1er secteur de notre activité est la région marseillaise, où est établie FHMC. Un bon nombre de bénévoles nous aident à chacun de nos concerts, aussi bien en termes de promo terrain (distribution flyers) que les jours de concerts (accueil des groupes, repas / catering, billetterie etc..).

Et puis nos partenaires et amis de la région nous aident également en parlant de nos concerts, comme l’une des figures emblématiques marseillaises dans le milieu du metal, Stryker (du magasin Sabre-Tooth), Frédéric et son fanzine Metal II Mars et d’autres qui n’hésitent jamais à nous soutenir. Nous avons pu durant toutes ces années tisser un réseau fort sympathique et actif.
Et pour le festival, nous nous sommes associés à une association très active sur Avignon ces dernières années et dont la façon d’envisager les choses va dans le même sens que FHMC : VOLUME BRUTAL, que gère magnifiquement bien Séb et son équipe. Nous avons été également rejoint par les « anciens » du Club Hard Rock Marseille (à qui on doit des dizaines de magnifiques concerts de 1995 à 2008) qui nous aideront et mettront à disposition leur expérience.

2- La région Marseillaise est le théâtre de nombreux concerts mais pas tant que cela de festivals . Comment t'es venu cette idée?

C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis de longues années : nous voyons émerger des festivals dédiés au heavy metal dans différentes régions de France, dans des pays frontaliers … mais rien dans le sud-est et plus particulièrement dans la région marseillaise, cela renforçant encore plus ma motivation et me rappelant encore une fois pourquoi nous avions créé FHMC.

Il est devenu clair dans notre esprit qu’il ne fallait pas que les fans de heavy metal traditionnel de notre belle région soient laissés de côté encore une fois, et nous avons décidé de créer ce beau projet, celui d’un festival dédié à ce style musique qui se tiendrait du côté de  Marseille avec une affiche 100% Heavy Metal, regroupant groupes internationaux cultes et groupes français, dédiés à tous ceux ayant la passion pour le heavy, les duels et harmonies de guitares, les riffs incisifs, les chants puissants et toujours mélodiques, bref un rendez-vous de tous ceux étant fiers d'arborer leur veste à patchs, de tout âge et partageant cette même passion.

3- Ton affiche mêle groupes étrangers et nationaux, comment s'est passé ta sélection?

Le 1er critère a été très égoïste LOL : faire une affiche de groupes que je révérais de voir jouer ici. C’est le cas pour DIAMOND HEAD et SATAN. Nous avions fait jouer SKYCLAD (dont 2 des membres font partie de SATAN … qui était leur tour 1er groupe aux débuts des 80s) en 2010 et je m’étais juré de faire jouer SATAN un jour dans la région. C’est maintenant chose faite  . Ensuite, il faut bien entendu qu’il s’agisse de groupes abordables financièrement pour notre asso. Nous souhaitions également avoir des groupes français pratiquant ce style à merveille et possédant une bonne expérience : c’est le cas de LONEWOLF, nos Running Wild français et qui ont déjà une belle carrière de presque 20 ans et 9 albums studio.

À ce sujet, le groupe donnera un set spécial pour fêter les 10 ans d’un de leurs meilleurs albums et préférés des fans, « Made In Hell » ou encore les pionniers du hard marseillais, VENIN qui défendront leur nouvel album.  Et comme nous le faisons à chacun de nos concerts, nous donnons la chance à des jeunes groupes talentueux : TENTATION, STONECAST et une sacrée révélation venue de Belgique, SPEED QUEEN. Mais la programmation n’est pas finie, et nous vous réservons encore quelques belle surprises.

4- Est-ce que les acteurs locaux (mairie, conseil régional...) te soutiennent?
À l'heure actuelle, nous ne bénéficions pas de subventions, si tel est le sens de ta question. Néanmoins, nous ne nous sommes pas lancés dans ce projet sans être certains d’avoir la trésorerie suffisante. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons attendu avant de nous lancer dans l’organisation d’un tel festival. Mais je ne te cache pas qu’avoir l’aide de la région nous faciliterait la mise en place du festival, et nous permettrait d’offrir encore plus en fans !

Néanmoins je tiens à remercier le Jas Rod et sa formidable équipe que je connais très bien et également la mairie des Pennes Mirabeau de permettre la tenue de concerts de metal en tous genres, et aussi donc du South Troopers Festival.

5- Quelle est la jauge de ta salle et quels sont tes espoirs d'affluences?

La salle a une jauge de 600 personnes. Avoir 400 personnes par soir serait très bien pour une 1ère édition.

6- Quel a été l'élément déclencheur qui vous a donné envie de monter un festival heavy metal tout en sachant que ce style peine à attirer les foules ces dernières années?

La passion avant tout, le fait de voir qu’on avait réussi à fidéliser un public de fans de heavy et de hard à chacun de nos concerts, voir également l’initiative d’autres associations s’étant lancées dans ce genre de festival comme le Rising Fest à Dijon, le Pyrenean Warrior Open Air près de Perpignan. Comme je te l’ai expliqué tout à l’heure, j’avais cette idée en tête depuis de longues années, mais je voulais être certain que FHMC ait les reins assez solides pour s’engager dans une telle aventure.

 7- Bien souvent pour une première édition les associations programment sur une journée. Toi tu attaques directement par deux jours, cela ne te fait pas trop peur?
Non je pense que la formule que nous proposons satisfera le plus grand nombre de fans de hard intéressés par l’affiche. Nous avons essayé de garder un prix abordable et attractif en vue des groupes proposés en les répartissant sur les 2 journées.

8- Que propose l’association comme condition à un groupe qui joue sur l’une de vos dates? (défraiement, cachet, obligation de promo, de la bouffe… sans parler de chiffres)

Tu as à peu près tout énuméré LOL. Donc oui cachet / défraiement, hôtel si nécessaire, repas chauds, boissons, stand pour leur merch et la garantie de passer des super moments entre fans de hard !!

9- Quel sera la configuration de tes animations autour du concert?

Il y aura un metal market avec des stands de disques (33t, cd, tapes …) et d’autres qui sont en cours de discussion, des food truck pour pouvoir se restaurer. Nous aurons également un stand avec le tee shirt du festival arborant le magnifique visuel dessiné par Stan W Decker, des verres aux couleurs du festival, un livret du festival etc…

10- Comptes-tu attirer un public local ou venant de plus loin?

Nous comptons bien entendu sur le public de la région mais également sur les fans de ce genre de festival orienté heavy old school, et qui n’hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour ce genre d’événement … et j’en connais un bon nombre qui le feront.

11- Le succès du HELLFEST vous a-t-il motivé pour organiser vous aussi votre festival?

Je tire mon chapeau au Hellfest pour tout ce qu’ils ont fait depuis toutes ces années, mais pour être franc, ce n’est pas lui qui a été source de ma motivation pour monter le South Troopers Festival.


12- Quels sont les moyens de promotions que tu comptes mettre en place pour promouvoir ton festival?

Internet bien évidemment, avec le site du festival, sa page Facebook, de la publicité ciblée sur Facebook, newsletters, nos partenaires médias (locaux, et nationaux), la promo terrain allant de Nîmes à Nice en passant par Marseille, Avignon, Gap avec distribution de flyers par nos bénévoles, grosse campagne d’affichage (affiches B1) les mois précédant le festival, concours, émissions radios, vidéos promo ... bref on prévoit de mettre le paquet.

13- L'interview se termine, je te laisse nous donner envie de rejoindre les rangs des métal freaks dans les Bouches du Rhône pour ta future première édition…

J’entends souvent dire que la région marseillaise n’est pas rock du tout et encore moins « metal ». Le cliché récurrent est Marseille ville du rap, de Jul etc...et bien non, et avec cette première édition de South Troopers Festival, nous tenons à vous montrer à quel point cela n’est pas vrai et à quel point la scène heavy et hard existe belle et bien à Marseille et qu’il y a un public nombreux. Ce festival sera l’occasion pour vous tous, de venir vous réunir durant ces 2 jours de fête ensemble à la gloire des Flying V, des chants hauts perchés et du headbanging et  de montrer que Marseille mérite bien d’avoir son festival de hard au même titre que n’importe quelle autre ville ou région de France !

Nous ferons tout notre possible pour rendre cette 1ère édition mémorable, conviviale et de faire en sorte que ce festival devienne à terme un rendez-vous annuel immanquable dans la région.
Up The South Troopers Of Heavy Metal !!!

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player