Accueil arrow News arrow DECAPITATED dans de sales draps (Le 27/09/2017)

Kaosguards

 

DECAPITATED dans de sales draps (Le 27/09/2017)

Image

Les Polonais sont suspectés d’avoir enlever une femme après leur concert à Spokane la veille. L’avocat du groupe avait immédiatement démenti les accusations, disant que des témoins avaient vu la femme rendre visite à la formation et repartir sans incident. Cependant, aujourd’hui, le groupe a été accusé de viol collectif sur cette femme. Les documents de la cour indiquent que deux femmes étaient à bord du bus de tournée et qu’elles étaient contentes de s’y trouver.

Soudainement, un des hommes, plus tard identifié comme étant le batteur, Michal Lysejko, se serait mis à lui toucher la poitrine. Cette femme s’est tout de suite sentie mal à l’aise et les membres du groupe se seraient mis à se parler en polonais. L’ambiance aurait rapidement changée et le chanteur, Rafal Piotrowski, se serait mis à l’embrasser et à lui détacher sa ceinture malgré les résistances de la femme. Les membres se seraient ensuite alterner et auraient agressé la victime.

Celle-ci aurait été transporté à l'hôpital pour passer des examens en lien avec l’agression, suite auxquels il aurait été déterminé qu’elle avait des ecchymoses importantes sur les bras, signe que quelqu’un la retenait fermement. Elle avait également des blessures aux jointures, ce qu’elle a expliqué en disant qu’elle frappait dans le mur devant elle pour essayer de se distraire de l’horreur qu’elle vivait. Les membres de la formation ont ensuite démenti les dires de la femme et Piotrowski et Wiecek ont tous les deux refusé de fournir un échantillon d’ADN.

Triste affaire à suivre...

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player