Accueil arrow Chroniques Albums arrow Jack STARR'S BURNING STARR "Stand Your Ground" (Etats-Unis)

Kaosguards

 

Jack STARR'S BURNING STARR "Stand Your Ground" (Etats-Unis)

Jack STARR'S BURNING STARR Stand Your GroundLe nom de Jack Starr n'est peut-être pas familier des plus jeunes fans de Heavy Metal. Aussi un rappel biographique s'impose-t-il.

Le premier groupe du guitariste fut STARR SYSTEM, qu'il forma dans les années 70 à Paris (mais oui !) en compagnie du batteur Jeannot Hanela (futur TRUST) et le bassiste Petit Pois (ancien des VARIATIONS). Mais sa première contribution mémorable au monde du Heavy Metal fut la fondation de VIRGIN STEELE, formation avec laquelle il enregistre deux albums, "Virgin Steele" (1982) et "Guardians Of The Flame" (1983). Suite à des divergences avec le chanteur David deFEIS, Jack STARR quitta VIRGIN STEELE et publia parallèlement des albums sous son nom propre et sous celui du groupe BURNING STARR, sans compter des collaborations avec des projets et formations relativement obscurs : une apparition sur l'album de THRASHER, des contributions à PHANTOM LORD, STRIDER, Joe HASSELVANDER, ainsi que deux albums davantage orientés Blues Rock.

Une carrière qui peut paraître erratique mais qui ne doit en aucun cas empêcher d'apprécier la dernière offrande en date de BURNING STARR. Mettons les choses au clair : les principes à l’œuvre dans le répertoire de BURNING STARR remontent aux années 70 et 80. Il s'agit en effet d'un Heavy Metal lyrique, avec influences néo-classiques au niveau de la guitare, soit une excellente synthèse de RAINBOW et de... VIRGIN STEELE. Cependant, il serait foncièrement injuste d'accuser Jack STARR et sa bande de passéisme et ce, pour plusieurs raisons. Déjà, Jack STARR a fortement contribué à forger ce sous-genre du Metal et ne peut souffrir aucun procès en légitimité. Ensuite, sa formation sonne plus affûtée que les centaines de jeunes formations qui tentent de reproduire le son des années 80. Enfin, la production et le mixage de "Stand Your Ground" préservent clarté, finesse et feeling, tout en injectant une puissance tout à fait contemporaine, en tout cas à mille lieux des productions poussives des années 80 !

Une mise en forme performante et rutilante ne faisant pas le succès d'un album, reste à évoquer l'interprétation et la qualité des compositions. A tout seigneur, tout honneur, saluons la qualité du jeu de Jack STARR, dans la technicité et la vélocité n'écrasent jamais le feeling et le sens mélodique. Autre atout majeur du groupe, le chanteur Todd Michael Hall (par ailleurs membre de RIOT) livre une prestation de haut vol. Alliant force et expressivité parfois sensible, notre vocaliste opère majoritairement dans un registre médium mais peut sans problème s'envoler dans les aigus, sans perdre en justesse ni en puissance : un grand bonhomme, tout simplement ! La section rythmique n'est pas en reste, frappant fort quand il le faut, capable d'emballer la machine ou de se faire plus subtile. Notons qu'au côté du bassiste Ned MELONI, on trouve un batteur solide en la personne de Kenny "Rhino" Earl qui évolua au sein de MANOWAR à deux reprises ; pour l'anecdote, sur le précédent album de BURNING STARR, "Land Of The Dead" (2011) figuraient Ross The Boss et David Shankle, tous deux anciens guitaristes de MANOWAR !

Pour ce qui est des compositions, on constate une capacité à varier les plaisirs avec une majorité de brûlots fonceurs et altiers ("Hero", "The Enemy", "Secrets We Hide", "The Sky Is Falling", "Stronger Than Steel", "False Gods"), des titres plus Hard Rock mélodique mid tempos aux mélodies fortes ("Destiny", "Escape From The Night"), une ballade Heavy ("Worlds Apart"), deux longues pièces agencées en séquences multiples ("We Are One" et l'épique "Stand Your Ground"), A la fois lourd et romantique, le titre final "To The Ends" complète le paysage. Le tout ravira les fans de VIRGIN STEELE (en version toutefois plus directe), de RIOT, de Power Metal mélodique, ceux qui fantasment sur la partie la plus musclée du répertoire de RAINBOW.

Musicalement, "Stand Your Ground" est un album très classique, transcendé par la qualité des compositions et des interprètes. Cerise sur le gâteau, histoire de nous ancrer dans les années 70-80, le groupe a choisi une peinture guerrière au possible, signée de Ken Kelly, artiste qui a déjà oeuvré pour RAINBOW ("Rising"), KISS ("Destroyer", "Love Gun"), MANOWAR (presque toutes les pochettes depuis "Fighting The World" en 1987), COHEED AND CAMBRIA ("No World For Tomorrow").

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 25/08/2017

Label: High Roller Records

Style: Heavy Métal

Note
: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player