Accueil arrow Chroniques Albums arrow SUN OF THE SLEEPLESS "To The Elements" (Allemagne)

Kaosguards

 

SUN OF THE SLEEPLESS "To The Elements" (Allemagne)

SUN OF THE SLEEPLESS To The ElementsDepuis 1999, SUN OF THE SLEELESS est le projet en solo de Markus Stock, alias Ulf Theodor Schwadorf, réactivé quand le grand maître n'est pas accaparé par ses sombres activités au sein de EMPYRIUM, THE VISION BLEAK et NOEKK.

En 1999, SUN OF THE SLEEPLESS inaugura sa discographie avec une mini-CD trois titres, « Poems To The Wretches Hearts », suivi en 2000 par un EP deux titres, « Tausen Kalte Winter ». Puis, il fallut patienter jusqu'en 2014 pour découvrir « I », un album partagé entre deux formations de Markus, SUN OF THE SLEEPLESS et NACHTMAHR. Tous les titres enregistrés sur ces supports viennent d'être rassemblés par le label Lupus Lounge sur la compilation « Shadows Of The Past ».

Quoiqu'il en soit, « To The Elements » constitue bel et bien le premier album à part entière de SUN OF THE SLEEPLESS et nous dévoile un Markus Stock en pleine maturité, s'adonnant avec passion et maîtrise aux noires passions du Black Metal. S'il ne comporte pas les éléments expérimentaux présents sur certains enregistrements anciens du projet, le répertoire actuel synthétise bon nombre de facettes différentes, propres au Black Metal ou issues d'autres univers sombres.

Au nombre des éléments sans concession, nous pouvons citer les riffs de guitare en trémolo aux sonorités définitivement rêches, même quand ils émettent ces motifs mélodiques simples et vibrionnants tellement typiques, au rendu si glacial. Pour propulser ces riffs, la batterie ne rechigne pas à se faire franchement trépidante, propulsant certaines parties dans des dimensions épiques : on sent presque un vent glacial nous fouetter le visage au gré des cavalcades. Enfin, il faut saluer la qualité des vocaux typiquement Black Metal : articulés et écorchés, ils exhalent à la perfection une haine et une violence froides.

Pour autant, si SUN OF THE SLEEPLESS s'était contenté de ranimer pour la énième le cadavre du Black Metal fruste et basique, cela n'aurait in fine pas grand intérêt. La véritable plus-value artistique de « To The Elements » réside dans l'introduction toujours mesurée et pertinente d'éléments de contraste, principalement mélodiques, mais aussi dissonants. Les arrangements mélodiques peuvent passer par le truchement de voix claires, de chœurs, de claviers et de motifs de guitare limpides. Ils peuvent prendre une place au premier plan, comme sur le bref « Forest Crown », intimiste et acoustique, ou sur la douce introduction de « The Owl ».

Production, mixage, qualité d'écriture, pertinence des arrangements : tout est réuni pour faire de « To The Elements » un fort bel ouvrage de Black Metal, vibrant, vindicatif mais aussi délicat, sans concession mais ouvragé.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 21/07/2017

Label: Lupus Lounge

Style: Black Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player