Accueil arrow Live Reports arrow ENTROPIA INVICTUS + Lord Shades + Nightmares End Comedy + Venitia au Diapason de Roanne

Kaosguards

 

ENTROPIA INVICTUS + Lord Shades + Nightmares End Comedy + Venitia au Diapason de Roanne

                                                                                                                                                                             Image

 

On débarque dans la ville de Roanne en ce 18 Février qui a vu il y a quelques années (pour les métallos les plus nostalgiques comme moi) abritée une salle mythique qui se nommait le Metallica. Fermé voilà bien longtemps des passionnés ont décidé de raviver les décibels en fusion dans la sous-préfecture de la Loire. Les Koolos pour ne pas les nommer proposent leur édition de ce petit festival  qui réunit quatre groupes plus ou moins régionaux.

Premier groupe à rentrer en scène et le plus "rock" de la soirée, VENITIA décline une espèce de Depeche Mode à la sauce électrique. Pas vraiment métal pour le coup ils jouent à domicile et compte quelques inconditionnels dans la superbe salle du Diapason. Pas vraiment conquis par leur performance je dois avouer quand même que les musiciens sont en place.

NIGHTMARES §nd COMEDY est lui aussi du coin. Alors là on est dans le métal plus classique mais accompagné d'un concept très "curieux" pour être poli. Ils se définissent eux-mêmes comme du métal théâtral. Et effectivement cette musique déstructurée en étonne plus d'un avec interventions de zombies féminins "cradeliens" qui surprennent. Les breaks sont incessants et la chanteuse et le chanteur se répondent pas toujours avec bonheur. Très dubitatif après cette prestation qui rappelle un peu les Suédois de Diablo Swing Orchestra en beaucoup moins abouti.

Les Creusois de LORD SHADES et son Atmosphérique Black/Death Métal remontent le niveau et le show devient de suite plus captivant. Traditionnel mais bien fait le quatuor envoie du steak (mais pas trop) pour s'attirer les faveurs du public devenu plus nombreux. Seul petit défaut, une pointe de linéarité peut se faire ressentir au fil du show. Groupe honnête qui demande à prendre de l'envergure. À la prochaine.

La tête d'affiche débarque avec des tenues de scènes chiadées et pochette du nouvel "Human Pantocrator" en fond de scène. Ils vont en quelques mesures mettre tout le monde d'accord avec leur black symphonique super bien fait. J'avais déjà noté dans la chronique leurs aptitudes certaines mais sur les planches c'est vraiment "carton"! Alliant puissance et mélodie le genre Français possède en ENTROPIA INVICTUS un groupe pouvant monter sur le podium du style sans aucun souci en compagnie de Darkenhöld et consorts. Je ne me suis pas ennuyer une seconde en assistant au show du quatuor même si vers la fin la salle s'est vidée conséquemment. Bien dommage car selon la formule consacrée les absents ont eu tort. Superbe surprise que ENTROPIA INVICTUS pour ma part.

Petit festival confidentiel mais avec une affluence à laquelle je ne m'attendais pas le Koolos fest est vraiment une manifestation à soutenir. La salle du Diapason est de toute beauté  et mérité une exploitation régulière. Les bénévoles sont hypers concernés par le développement du métal sur Roanne et l'affiche bien qu'étant hétéroclite était bien pensée. Qu'attendez-vous Ligériens et autres pour soutenir ces petits gars qui n'en veulent!

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player