Accueil arrow Chroniques Albums arrow SPACE WITCH "Arcanum" (Royaume-Uni)

Kaosguards

 

SPACE WITCH "Arcanum" (Royaume-Uni)

SPACE WITCH ArcanumEnorme. Titanesque. Colossal. Herculéen.

Ces quelques termes pour vous faire toucher du doigt de prime abord tant les dimensions dans lesquelles évolue SPACE WITCH et les sensations que la musique de ce groupe suscite. Formé en 2007 en Angleterre, ce quatuor a livré plusieurs formats courts pendant sept ans pour publier un premier album sans titre en 2014. Déjà, le goût des grands espaces se manifestait puisque l'album comprenait deux titres, excédant chacun la demi-heure ! Ce coup-ci, « Arcanum » propose le double de compositions, avec des durées allant de six à quinze minutes. Un signe d'apaisement et de conformisme ?

Que nenni ! SPACE WITCH continue à tracer un sillon bien particulier que nous allons tenter de décrire. Les riffs énormes et grésillants, les rythmiques asphyxiantes et le chant guttural et saturé offrent pour port d'attache principal le Sludge Metal, sachant que les mordus de Stoner Metal extrême apprécieront également cet art consommé du rebond pachydermique. Un sens certain de la théâtralité sévère et du gigantisme s'avère par ailleurs susceptible de charmer les disciples de Doom Metal.

Les bases de l'instrumentation demeurent relativement classique : riffs de guitare abrasifs, basse titanesque et batterie toute en avalanche. Caverneux et débités avec une force de conviction qui file le frisson, les vocaux donnent l'impression de vouloir engueuler le cosmos dans son intégralité. Mais en plus de ces éléments de feu et de plomb, la sorcière nous invite à un voyage spatial cahoteux et défoncé. Comment donc, vous demandez-vous ? Par le biais de claviers vintage qui, triturés, modulés, émettent des sons stridents, des bidouillis interstellaires qui rappellent inévitablement les grandes heures des pères du Space Rock, j'ai nommé HAWKWIND. Qui plus est, si la majorité des morceaux se révèlent impérieux et intenses, le groupe prend soin de calmer le jeu par de longues digressions plus tempérées, aux climats plus troubles que véhéments. C'est particulièrement flagrant sur le quart d'heure instrumental que dure « Cosmos », porté par une subtile mais puissante progression vers une densification solennelle. L'autre long instrumental, « Battle Hag », finit par nuancer ses reptations infâmes et titanesques par une séquence hallucinée qui sent bon le psychotrope. Même le furieux « Hex » recèle en son sein un passage planant et psychédélique !

« Arcanum » s'impose donc comme une réussite impressionnante, le Sludge sidéral de SPACE WITCH comportant assurément plus de variations et du nuances qu'il n'y paraît de prime abord. Bon voyage à tout le  monde !

PS : le retour sur Terre sain et sauf n'est pas garanti.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 09/06/2017

Label: Hevi Sike Records

Style: Sludge Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player