Accueil arrow Chroniques Albums arrow ALASTOR "Black Magic" (Suède)

Kaosguards

 

ALASTOR "Black Magic" (Suède)

ALASTOR Black MagicIl existe une tripotée de formations ayant choisi le nom de ALASTOR et voilà que quatre Suédois viennent se rajouter à la liste.

En guise d'amuse-gueule, ces nouveaux venus balancent un EP de trois titres d'une durée très honorable : 33 minutes. Autant dire qu'il ne faut pas avoir une agrégation d'algèbre pour comprendre que les compositions sont longues ! Effectivement, la plus courte, « Nothing To Fear », chatouille les huit minutes, tandis que « Enemy » et « Black Magic » émargent respectivement à presque 12 minutes pour la première et plus de 14 minutes pour la seconde. De bien beaux gabarits qui constituent des cadres adéquats pour le Doom Metal traditionnel gavé de saveurs psychédéliques.

Privilégiant les tempos lents, les rythmiques hypnotiques et les riffs fuzzy grésillants à souhait et les vocaux en registre clair laconiques, ALASTOR sonne comme une conjonction du Doom occulte et malsain de ELECTRIC WIZARD, du Doom cosmique et enfumé de SLEEP et de tout ce que le Stoner Metal recèle de plus pesant et défoncé. Les références relèvent du meilleur goût et leur agencement s'avère finement équilibré. Pour autant, la durée importante des titres pourraient faire sombrer l'ensemble dans la monotonie. Or, il n'en est rien (en tout cas pour les amateurs du genre !) à partir du moment où l'interprétation de la section rythmique assure une animation qui conserve vivace les fondations et les mouvements de l'édifice. Le son de la basse est certes massif et ventru mais les lignes, bien présente dans le mixage, occupent une part importante du spectre sonore, les guitares œuvrant davantage dans un spectre acide. Quant à la batterie, si la grosse caisse et la caisse claire font offices de métronomes en mode enclume, l'usage intensif des cymbales crée une animation permanente.
Par ailleurs, ALASTOR a l'intelligence de placer un break moins foncièrement granitique, plus atmosphérique à partir de la 9ème minute de « Black Magic » jusqu'au final. Il m'est avis que cela représente un piste de développement tout à fait judicieuse pour le groupe tant le contraste fait sens, sans faire perdre une once de cohérence.

Pour un début, il s'agit d'une magie fort goûteuse !

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 24/03/2017

Label
: Twin Earth

Style: Doom Métal psychédélique

Note: 15/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player