Accueil arrow Chroniques Albums arrow ALUNAH "Solennial" (Royaume-Uni)

Kaosguards

 

ALUNAH "Solennial" (Royaume-Uni)

ALUNAH SolennialLes West Midlands anglais sont de longue date un creuset pour la musique que nous aimons. Pour ne citer que les plus fameux, évoquons BLACK SABBATH, JUDAS PRIEST ou encore MAGNUM.

Comprenant une zone baptisée Black Country pour sa forte concentration d'industries, notamment minières et sidérurgiques (British Steel, cela vous dit quelque chose?), cette région offre un contraste saisissant entre des pôles urbains grisâtres (au premier desquels Birmingham) et un versant rural verdoyant (pluviométrie oblige). Si le Heavy Metal paraît avoir bien plus inspiré par l'âpreté urbaine, nul doute que l'enfant du pays qu'est ALUNAH n'a pas oublié Mère Nature dans son inspiration.

Certes, les fondations de la musique de ALUNAH relève d'un Doom Metal lourd, lent, ostensiblement austère, penchant plutôt du côté du Doom classique à la SAINT VITUS et THE OBSESSED que de toute autre variante extrême ou épique. Les rythmiques combinent un son de basse énorme, des riffs charbonneux et une excellente animation par la batterie qui échappe ainsi au monolithisme.

Pour autant, ALUNAH prend un soin particulier à larder ses compositions d'éléments plus mélodiques, évocateurs de brumes mélancoliques. Il y a en premier lieu le chant clair, très articulé, au rendu hypnotique de la guitariste Sophie Day, qui tisse par ailleurs des trames d'arpèges enchanteurs et insère des solos posés, porteurs d'un feeling bluesy.

Ultime preuve de bon goût et de non conformisme : « Solennial » se clôt sur une reprise en mode Doom de « The Forest », tirée de l’album « Pornography » (1982) de THE CURE (l'un des plus sombres du groupe de Robert Smith).

Ce quatrième album de ALUNAH se distingue par la qualité de ses compositions, par l'attractivité de son style hybride, entre pesanteur et mélancolie brumeuse, la qualité du son mettant ces qualités parfaitement en exergue.

Alain Lavanne


Date de sortie: 17/03/2017

Label: Svart Records

Style: Doom Metal

Note: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player