Accueil

Kaosguards

 

MONKEY3 "Astra Symmetry" (Suisse)

MONKEY3 Astra SymmetryDepuis le début des années 2000 (le premier album éponyme en sorti en 2003), le quartette suisse MONKEY3 peaufine patiemment son style et prend aisément deux à trois ans pour livrer des albums.

Si le groupe a longtemps été catégorisé comme appartenant à la mouvance Stoner, il apparaît très nettement avec « Astra Symmetry » que la formation mérite qu'on l'affranchisse quelque peu de cette étiquette qui, pour ne pas être infamante, peut néanmoins s'avérer limitative à la longue.

Car on sent bien que le groupe se joue des barrières et des genres musicaux, avec à la clé une synthèse plutôt qu'une disparité stylistique. Tentons de vous décrire ce qui à l’œuvre sur cet album. Commençons par les fondations, à savoir les rythmiques, qui constituent le lien le plus flagrant avec le Stoner. La basse en particulier apporte l'essentiel de l'épaisseur goudronneuse propre au genre, entrant en contraste fructueux avec une batterie au son très sec, presque sévère. Le couple rythmique se livre à des exercices certes aplatissants mais toujours parcourus par une élasticité paradoxale ; il sait toutefois se faire plus nuancé, plus félin lors des séquences douces.

Avec une telle assise, la guitare n'a pas besoin d'avoir recours aux riffs gras et peut se permettre de tisser des motifs mélodiques hypnotiques, acides, développant ainsi une dimension psychédélique. De surcroît, les solos s'avèrent être des splendeurs de feeling, davantage basés sur l'idée de progression mélodique que de démonstration technique. C'est bien simple, on croirait une fusion parfaite entre le toucher velouté d'un David Gilmour (PINK FLOYD) et le jeu aventureux de Steve Hillage (chez GONG et surtout en solo).
Afin d'enrichir le spectre sonore, le groupe intègre des interventions de claviers particulièrement grandioses (quelquefois en mode piano mais majoritairement en plages somptueuses) et de nombreux arrangements aux sonorités orientales (percussions, sitar).
Les vocaux n'apparaissent que très ponctuellement, judicieux quand il sont laconiques et clairs, un peu moins convaincants quand il tentent de se faire plus grondants.

L'intérêt majeur de « Astra Symmetry » réside bel et bien dans cette instrumentation puissante mais nuancée, privilégiant les développements progressifs avec variation de puissance, les ambiances majestueuses ou éthérées, les sonorités orientales obsédantes. S'il fallait absolument établir des comparaisons, je dirais que MONKEY3 ressemble à une combinaison du meilleur de OZRIC TENTACLES et OM, manipulant à la perfection la puissance du Metal, l'épaisseur du Stoner, l'acidité du Rock psychédélique, l'apesanteur du Rock planant. Une splendeur en somme.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 02/09/2016

Label: Napalm Records

Style: Space Métal psychédélique

Note: 18/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player