Accueil arrow Interviews arrow INNER WISH le 03/07/2016

Kaosguards

 

INNER WISH le 03/07/2016

INNERWISHInterview réalisée par mail.

On connait la Grèce comme étant une terre fertile pour le métal. De nombreux groupes extrêmes mais aussi heavy parsèment l'histoire de ce pays. INNER WISH est un digne représentant cette caste. En sortant son cinquième album les Héllènes ont attiré l'attention de notre webzine. A découvrir d'urgence...

 

1- Salut INNER WISH, et merci pour cette opportunité de vous parler et de présenter votre groupe. Bravo pour votre nouvel album « Innerwish »...

Salut Philippe et Kaosguards ! On vous remercie pour cette opportunité d’apparaître sur votre site et de pouvoir parler de nous et de notre nouvel album. Et au fait, merci de l’avoir aimé ! Espérons que plus de Français seront du même avis... haha!!


2- INNER WISH est-elle une vraie expression ou avez-vous inventé ce nom ?

Eh bien, la plupart des gens ont des rêves. Des souhaits cachés, au plus profond d’eux. Certains essaient d’atteindre leurs buts, poursuivre leur rêve, faire un effort. Comme nous. Nous avons des « souhaits intérieurs », ce qui donne INNERWISH en Anglais, c’est ce qui nous motive. C’est ce qui nous représente. Qui nous sommes, comment nous voyons les choses, etc. Honnêtement je ne sais pas si c’est une invention, parce que je n’étais dans le groupe dans ses débuts, mais je sais que c’est nous à 100 % !
 
3- Parlons de votre nouvel album, quelle est la différence ou évolution entre « Innerwish » et votre dernier album « No Turning Back » ?

Je pense que la principale différence réside dans la façon dont nous avons travaillé sur cet album. Moi et George Eikosipentakis, le chanteur, sommes les nouveaux membres et c’est notre premier album avec le groupe. Et cette fois, nous avons fait un travail d’équipe comme jamais auparavant. Thimios et Manolis, les guitaristes, faisaient presque tout en terme de composition, d’écriture des textes, etc, mais pas cette fois. Bien sûr ils savaient quoi faire et nous l’ont montré, mais chacun de nous a apporté sa contribution, suggéré des choses, et changé d’autres. On a apporté des influences et des idées différentes. Et c’est pour ça que je pense que cet album est le plus varié et complet que nous ayons fait, jusqu’au prochain au moins. C'est l’évolution de « No turning back », mais avant toutes choses, c’est l’évolution des membres du groupe et de notre façon de travailler. Il est plus lourd, mais toujours aussi mélodique. Il a son côté moderne, mais reste classique en de nombreux points. Plus symphonique, tout en restant du metal mélodique.
 
4 - Vous pratiquez un Power/Speed Metal puissant, comment définiriez-vous votre son ?

Je pense que Heavy metal mélodique convient bien. On a des éléments de power metal, bien que moins qu’avant je pense. On a quelques éléments de speed metal. Mais nos principales caractéristiques sont le groove et la mélodie. Quelques parties lyriques, quelques parties symphoniques, quelques parties progressives, quelques unes plus modernes, d’autres plus sombres. Mais toujours groovy et avec de bonnes mélodies. Donc, en général, Heavy metal mélodique me semble approprié. Mais tu sais que quand on parle de la musique d’un groupe, on trouve toujours des points de désaccord... haha!!


5- Mais tous les titres ne se ressemblent pas, heureusement, et on trouve un morceau de Heavy Metal ici et là. Personnellement, je préfère ces compositions où vous vous concentrez un peu plus sur le feeling que sur la vitesse, comme dans le superbe  Sins Of The Past (qu’en pensez-vous ?)

Eh bien, le feeling est quelque chose qu’on recherche toujours dans nos morceaux ! Et « Sins of the past » est l’un de nos morceaux favoris. En fait, pour être plus précis, il a l’un de nos refrains favoris. La musique est une question de goût. Donc je pense qu’en général, on a des morceaux pour tous les types de métalleux qui sont branchés Heavy. Et comme je te l’ai dit, je crois fortement que c’est notre album le plus varié. Et je vois ça aussi dans les réactions des gens sur les morceaux. Par exemple tu aimes « Sins of the past », tandis que quelqu’un d’autre préfère « Broken » ou « Machines of fear » ou « Rain of a thousand years » ou « Needles in my mind »… des morceaux différents, le même groupe, le même album, et toujours autant de feeling !! Le feeling, c’est le mot clé.
 
6 - Quels sont les thèmes abordés dans vos textes ?

Plusieurs en fait. On ne fait pas dans la fantasy. J’adore la fantasy, mais je préfère écrire sur des sujets plus réalistes. Nous vivons dans un monde étrange, à une époque très difficile, très dangereuse. Plus dangereuse que ce que la plupart d’entre nous pense. Et ce monde doit changer au plus vite ! Mais il ne changera pas tout seul. On peut pas avoir la Communauté de l’Anneau et attendre que Gandalf et Frodon viennent nous sauver. Mais nous-mêmes, on peut être 100000 Frodons. Si nous changeons ce que nous sommes, un petit pas à la fois, nous pouvons changer le monde dans lequel nous vivons. Donc les paroles traitent de ce genre de thèmes. Elles parlent de la situation dans mon pays, de la situation dans le monde, de la prochaine génération (la jeunesse est notre avenir après tout), du suicide, de la façon dont nous voyons les choses en tant qu’individus et des changements que nous devons apporter, des relations, de différentes choses, mais avec une idée commune : améliorer nos vies. Et c’est pourquoi dans chaque morceau tu peux voir le pessimisme, mais aussi la « lumière »... l’espoir...
 
7- Le jeu de guitare est de très haut niveau, l’un des points forts du groupe, à mon sens. Quelles sont tes principales influences en tant que guitariste ? Quels sont tes points forts en tant que guitariste soliste ?

Je ne peux pas vraiment parler pour eux, mais de ce que je sais, ils ont beaucoup de guitaristes favoris et provenant de différentes « écoles ». Je sais que par exemple Thimios admire Gary Moore, Wolf Hoffmann et Michael Schenker, entre autres. Manolis, lui, aime Gary Moore, Michael Schenker, John Norum, Yngwie Malmsteen et Joe Bonamassa. Mais tu vois, on a un son plus lourd… haha!! Pour les autres points forts, Thimios est le « riff-master », tandis que Manolis est la « machine à mélodies » et les deux, malgré leurs grandes différences, forment un duo unique et parviennent parfaitement à communiquer !
 
8- Au sujet de la composition, quels groupes ont le plus marqués le style INNER WISH ?

Je ne pense pas qu’on ait des groupes auxquels on veuille vraiment ressembler. On essaie toujours de composer aussi librement que possible. Juste de jouer et de nous exprimer. Par exemple on ne se dit pas « on devrait écrire un morceau à la Accept ». Ça vient naturellement. Mais en général, il y a des groupes qu’on aime tous. Accept, Iron Maiden, Judas Priest, Saxon, Savatage entre autres. Mais individuellement, on écoute VACHEMENT de choses différentes. Par exemple, Manolis, le guitariste, est plus branché rock mélodique, je préfère la scène metal scandinave, le death mélodique ou le dark metal ou les trucs plus expérimentaux en général (Gojira et Les Discrets, pour citer des français), Antonis (le bassiste) aime aussi le thrash metal... C’est vraiment très varié. Et dans une certaine mesure, ça affecte notre façon de composer.
 
9 - Avez-vous déjà tourné en Europe ?

On a joué dans plusieurs pays en Europe, mais n’avons jamais fait de vraie tournée. Mais c’est quelque chose qu’on adorerait faire ! Avec cet album en particulier, on voudrait faire autant de live que possible ! Partout où on peut ! Et la France en fait partie, bien sûr. On a des concerts de prévus aux Pays-Bas et on essaie d’en organiser d’autres. On verra bien. Ça ne dépend pas que de nous, mais c’est quelque chose qu’on veut vraiment faire cette fois. On croit beaucoup en cet album !
 
10-  C’est le deuxième album avec votre label Ulterium Records. Quels sont vos rapports avec eux ?

Je vais être tout-à-fait honnête : GÉNIAUX ! Ulterium croit en nous, partage nos rêves, et nous sommes totalement satisfaits de ce que nous avons accompli en tant qu’équipe jusque là ! Tu sais, ce n’est pas un très grand label, mais c’est un label de qualité, et qui fait tout ce qu’il peut pour promouvoir et faire grandir ses groupes. Je préfère être une priorité dans Ulterium que d’être « le groupe N° 100 » dans un grand label.
 
11- Imaginons que vous devez choisir entre deux choses : la jeunesse éternelle ou être une star du Metal (éternellement), que choisissez-vous ?

Hmmm. C'est difficile, parce que tu ne me donnes pas de troisième choix… haha ! D’un côté, être éternellement jeune et poser ma marque dans le metal serait génial. Mais comme je n’aime pas l’attitude « rock star » et que je n’ai pas d’autre choix, je choisis la jeunesse éternelle. Je pourrais poursuivre mes rêves et faire ce que j’aime. Et sans me perdre à devenir une « rock ou metal star ». Les années 80, c’est fini… ;)

12- Vous venez de Grèce. Comment voyez-vous la scène Metal dans votre pays pour un groupe comme le vôtre ?

La scène metal grecque est très sous-estimée en général. On a beaucoup de très bons groupes ici, surtout dans les styles les plus extrêmes. Beaucoup de musiciens et d’individus très talentueux aussi, c’est un pays très artistique. Et par rapport à beaucoup de pays d’Europe, on a une meilleure scène metal, à mon humble avis, tout du moins. Le problème avec la Grèce, c’est notre position sur la carte et les problèmes financiers de l’époque. C'est beaucoup plus difficile pour un groupe grec de partir en tournée, même en tant que première partie, que pour un groupe allemand, français, hollandais, etc. Sans parler des Scandinaves, eux c’est totalement différent ! Je pense qu’il faut donner sa chance à la scène metal grecque. On fait de notre mieux...
 
13- Je vous laisse le mot de la fin...

Je tiens à te remercier de nouveau pour cette opportunité. On veut remercier tous nos fans français pour leur soutien toutes ces années et on espère vraiment pouvoir venir jouer chez vous et vous rencontrer ! Écoutez notre nouvel album, « InnerWish », je pense que vous ne serez pas déçus. Que tous vos souhaits intérieurs se réalisent...

 

English Version Image

 

1- Hello INNER WISH, thank you for this chance to talk to you about your band. Congratulations for you new album “Innerwish”…

Hey there Philippe and Kaosguards webzine! We thank you for the opportunity to be on your site and have the chance to talk about us and our new album. And by the way, thank you also for liking it! Lets hope more French people will agree with you on that.. haha!!

2- INNER WISH is an original real name or is some kind of invention?

Well, most of the people have dreams. Have some hidden wishes, deep inside them. Some of them try to reach their goals, follow their dreams, make an effort. So do we. We have our “inner wishes”, so INNERWISH is the motive for your life. It represents our selves. Who we are, how we see things, etc. I don’t know if it’s an invention to be honest, since I wasn’t in the band since day 1, but I know it’s us 100%!

3- Focusing on the new album, what is the difference or evolution between “Innerwish” and your last album “No Turning Back”?

I think that the main difference is the way we worked on this album. Me and George Eikosipentakis, our singer, are the new members here and this is our first album with the band. And this time, we worked as a team like never before. Thimios and Manolis, our guitar players, used to do almost everything when it comes to composing, writing lyrics, etc, but not this time. Ofcourse they knew the way and showed it to us, but each and everyone of us also made his points, suggested things, changed some other. We brought some different influences and ideas. And that’s why I think this album is our most diverse and complete, until the next one at least. It’s the evolution of “No turning back”, but above all, it’s the evolution of the band members and our way of work. It’s heavier, but still melodic as always. Has it’s modern touches, but remains classical in many points. More symphonic, but remaining melodic metal also.

4 - You practice a strong Power/Speed Metal, how would you define your sound?

I think that Melodic Heavy Metal would be suitable. We have some power metal elements, although less than before I think. We have few speed metal elements. But our main characteristics are the groove and the melody. Some lyrical parts, some symphonic parts, some more progressive in a way parts, some more modern, some darker. But always groovy and with melodies here and there. So, in general, Melodic Heavy Metal seems legit to me. But you know that when we come to talk about the music a band plays, we always find reasons to disagree with each other.. haha J

5- However not all the tracks are the same, fortunately, and we can get a piece of Heavy Metal here and there. Personally, I prefer those compositions where you focus a little more on the feeling than on the speed, as the awesome  Sins Of The Past (what do you think?)

Well, feeling is something we always want to have in our songs! And “Sins of the past” is one of our favourite songs. Actually, to be more specific, it has one of our favourite choruses. Music is a matter of taste. So I think in general we have songs for every type of metalhead there, who likes the Heavy Metal sound. As I told you before, I strongly believe this is our most diverse album. And I can also see that from people’s reactions to the songs. For example you like “Sins of the past”, while someone else prefers “Broken” or “Machines of fear” or “Rain of a thousand years” or “Needles in my mind”… different songs, same band, same album, same amount feeling though!! Feeling is the key word here.

6 - What themes do your lyrics touch?

Quite a few actually. They are not fantasy type of lyrics. I love fantasy, but I prefer writing for more realistic stuff myself. We live in a weird world, in a really difficult period of time, a very dangerous one. More dangerous than most of us even realize. And this world needs to change asap! But it can’t change on its own. We can’t have the Fellowship Of The Ring and waiting from Gandalf and Froddo to rescue us. But we can be 100000 Froddos ourselves. If we change who we are, a little step at the time, we can change the world we live in. So the lyrics have to do with that kind of themes. There are some for the situation in my country, for the situation in the whole world, for the next generation (the youth is the future after all), for suicide, for the way we see things as individuals and the changes we need to make, for relationships, for different things, but with one common ground: making our lives better. And that’s why in every song you can see pessimism, but also you see “light”… hope…

 7- The guitar work is at a very high level, one the strong points in the band, I would say. What have been your main influences as a guitarist? What are you strong points as a guitar axe?

Well, I can’t talk for them actually, but as far as I know, they have a lot of favourite guitarists and from different “guitar schools” lets say in general. I know for example that Thimios admires Gary Moore, Wolf Hoffmann and Michael Schenker, among others. Manolis on the other hand, likes Gary Moore, Michael Schenker, John Norum, Yngwie Malmsteen and Joe Bonamassa. But you see, we sound heavier… haha J
About the strong points, Thimios is the “riff-master”, while Manolis is the “melodies machine” and the two of them, despite their big differences, create a quite unique duo and manage to communicate completely!

8- And about the composition, what bands have marked more INNER WISH style?

I don’t think we have bands that we wanted to sound like them. We always try to compose as free as we can. Just play and express ourselves. We don’t say “we should write a song like Accept” for example. It comes out naturally. In general though, there are bands that all of us like. Accept, Iron Maiden, Judas Priest, Saxon, Savatage are some of them. As individuals though, we listen to A LOT of different stuff. For example, Manolis, our guitar player, is more into the melodic rock stuff, I prefer the Scandinavian metal scene, melodic death metal ones, or dark metal or some more experimental in general (Gojira and Les Discrets from France for example), Antonis (our bass player) likes thrash metal also… it’s a huge variety actually. And up to a point, it affects the way we compose.

9 - Have you ever toured around Europe?

We have played in various countries around Europe, but never toured actually. But is something that we would love to do! With this album especially, we would like to play as many live shows as we can! Wherever we can. And France ofcourse is one of our goals. We have some live shows booked in Netherlands and trying to book some more. Lets see. It’s not totally up to us, but it’s something that we definitely want to do this time. We believe in this album a lot!

10-  Its’a second album with your label Ulterium Records. How do you feel with the guys?

I’ll be completely honest with you: GREAT! J Ulterium believes in us, shares our dreams and we are totally satisfied with what we have achieved as a team so far! You know, it’s not a huge label, but it’s a label with quality and that does whatever possible to promote and make it’s bands bigger. I prefer being a priority in Ulterium than being “the band No 100” is a huge one.

 
11- Imagine you have to chose between two things: being eternally young or being an Metal star (eternally), whay would be your choice?

Hmmm. This is difficult, cause you don’t give me a third choice here… haha! Feeling eternally young and making my mark in the metal music would be awesome in one hand. But since I don’t like the “rock star” attitude and I don’t have another choice, I would go with “being eternally young”. I could chase my dreams and do the things I love. And surely don’t loose myself by being a “rock/metal star”. It’s not the 80s anymore… ;)

12- You are from Greece. How do you see the Metal scene in your country for a band as yours?

The Greek metal scene in general is really underrated. We have many great bands here, especially in the more extreme type of metal music. A lot of talented musicians as individuals also, a really artistic country. And comparing to many European countries, we have a better metal scene, at least in my humble opinion. The problem with Greece it’s the position we have on the map and the financial problems of our time. It’s way more difficult for a band from Greece to tour, even as a support band, than for a band from Germany, France, Netherlands, etc. Not to mention the Scandinavian ones, which is something totally different! J I think people should give a chance to the Greek metal scene. We do our best here…

13- Last words is for you…

I want to thank you again, for giving us this opportunity. We want to thank all our fans in France for the support all those years and we really hope we could come there for some live shows and meet most of you! Give a chance to our new album, “InnerWish”, and I don’t think you will be disappointed. May all your inner wishes come true…

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player