Accueil arrow Live Reports arrow D.A.D le 28/04/2016 à l'Empreinte de Savigny le Temple (77)

Kaosguards

 

D.A.D le 28/04/2016 à l'Empreinte de Savigny le Temple (77)

C'est en très grande banlieue parisienne (la ville de Savigny Le Temple pour ne pas la citer) que nous ont donné rendez-vous les D.A.D (Disneyland After Dark pour les intimes). Il faut savoir que ce groupe confidentiel chez nous, est un véritable phénomène dans son pays le Danemark.

La salle de l'Empreinte que l'on croirait situé dans une zone industrielle se révèle être un superbe espace musical dédié au rock.


                                        THUNDER MOTHER


C'est donc THUNDER MOTHER exclusivement constitué de filles qui ouvre le feu. À la tête de deux albums (2014 et 2015) il faut bien reconnaître que j'étais complètement passé à côté de ces sorties. Et ce fut une erreur car les Suédoises font partie de la catégorie des très bons. Leur hard rock énergique et gorgé de riffs à la AC-DC a enthousiasmé une bonne partie du public, votre serviteur compris...


                                       Image


C'est au tour de D.A.D d'investir les planches Seine et Marnaise. Le show de ce soir sera divisé en deux parties puisque "Riskin'it All" et "No Fuel Rest For The Pilgrims" seront joués en intégralité. Ces deux albums ont marqué le monde du Hard Rock au milieu des années 90's et ce n'est que justice que de leur rendre un hommage appuyé par ce biais.

                        Image

Composé que de classiques que le public connaît par coeur on assiste en ce 28 Avril à une vraie démonstration de feeling et de groove. Le bassiste Stig Pedersen fait étalage de toute sa collection de basse deux cordes plus excentrique que les autres et le chanteur nous assène son timbre de voix si particulier mélange de voix éraillée et suave.

                        Image

À l'entracte les musiciens en profitent pour même changer de tenue de scène ce qui induit un marqueur supplémentaire qui permet de différencier les deux albums. On retiendra les interprétations d' "I Won't Cut My Hair", "Overmuch", "True Believer" et l'énorme et emblématique "Sleeping My Day Away" qui sont devenus des classiques chez les "metal freaks".

                       Image

À l'heure où comme tout style le hard rock subit la mode du "revival" il serait de bon ton que tous les rockers en devenir s'inspirent d'un véritable monument (et le mot est faible) d'une musique intemporelle. Les D.A.D resteront pour l'éternité les maîtres dans leur genre, c'est une certitude que peu pourront infirmer. 

 

NDLR: Merci à Roger Wessier et à 106 dB pour l'accréditation. Remerciements également à Alain Boucly (https://www.facebook.com/rocklivephotos/)  pour ses superbes photos et à sa femme Marie-France.

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player