Accueil arrow Live Reports arrow MOONSORROW, KORPIKLAANI le 18/04/2016 au CCO de Villeurbanne

Kaosguards

 

MOONSORROW, KORPIKLAANI le 18/04/2016 au CCO de Villeurbanne

Soirée purement finlandaise en ce soir du 18 avril puisque deux des plus gros représentants de cette scène vont se produire sous les yeux d'un salle copieusement garnie. Sounds Like Hell a invité à se produire sur leur tournée européenne les pachydermiques MOONSORROW pendant que les festifs KORPIKLAANI complétait l'affiche. Deux groupes sur un concert cela devient très rare, mais la longueur des morceaux de la première formation explique peut-être cela.

MOONSORROW

C'est donc au milieu ds lights très évanescents et colorés que commence la prestation du gang d'Helsinki. Autant le dire de suite c'est une démonstration exactement inverse avec celle qui va suivre avec KORPILKLAANI. MOONSORROW est aussi écrasant que KORPIKLAANI est festif. Fidèle à ces préceptes établis depuis ses débuts le quintet alterne les passages hyper rapides et blacks avec des plages planantes qui n'auraient rien à envier au genre doom. Même dans cette configuration MOONSORROW arrive à faire passer son message qui fait développer une puissance assez phénoménale à ses géniteurs. C'est littéralement sonner que nous ressortirons de ce set qui en a impressionné plus d'un dans la salle qui écoutait de manière presque religieuse cette avalanche de notes. Leur présence étant confirmée au Ragnard Rock Fest il est impératif pour tout adorateur d'aussi bien Bathory que Windir d'aller jeter une oreille attentive à ces maîtres du pagan métal.

MOONSORROW

Avec KORPIKLAANI la soupe est assez prévisible tant les six de Lahti surfent sur un style qui n'a pas évolué d'un iota depuis la création du groupe. Seuls les morceaux plus lents qui ramènent au premier projet du chanteur (SHAMAN) apportent une variante qui permet aux pogoteurs de tous poils de reprendre leur souffle entre chaque gigue endiablée. Les mauvaises langues diront que cela dénature l'esprit même de KORPIKLAANI et pour les autres il s'agira d'y voir une évolution qui permet à leurs auteurs de ne pas lasser le public. Chacun pourra se faire sa propre opinion...

KORPIKLAANI

Toujours est-il que KORPIKLLANI prend toujours autant de plaisir à faire swinguer une salle qui rapidement se transforme en champ de bataille. Évidemment l'ambiance a radicalement changé par rapport au premier groupe mais il faut bien dire que la musique s'y prête à la perfection. Le Humppa métal a encore de beaux jours devant lui et le public en redemande jusqu'au bout de la nuit. KORPIKLAANI c'est comme une bonne vielle bouteille de côtes du Rhône, on n'est jamais déçu!

KORPIKLAANI

C'est l'esprit tranquille que nous pourrons regagner nos pénates en ayant eu le sentiment d'avoir assisté à deux facettes assez diamétralement opposées de la musique païenne mais qui a contenté l'auditoire. Concert qui n'était pas fait pour les punks à roulettes...

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player