Accueil arrow Interviews arrow DRAUGUL le 13/12/2015

Kaosguards

 

DRAUGUL le 13/12/2015

VargblodInterview réalisée par mail avec Vargblod.

Depuis 2013 DRAUGUL sort un album tous les ans. Ce troisième cd qui a fait l'objet d'une chronique dithyrambique dans nos colonnes ici marque vraiment un tournant dans la discographie  de ce one man band. Emmené par un viking black épique que peut maîtrise aussi bien DRAUGUL doit absolument être dans votre discographie si vous écoutez en boucle Summoning et consorts...

 

1- Avant de commencer cette interview, je tiens à vous féliciter pour ce nouvel album.

Tout d’abord, merci à toi de nous accorder cette interview, et nous sommes heureux de voir que tu as aimé le dernier album !

2- DRAUGUL est composé de deux membres. Pourquoi cela ?

En fait, Draugul, c’est juste moi. Sur ce nouvel album j’ai un musicien de session qui joue de la nyckelharpa (un instrument traditionnel suédois, NdT) sur plusieurs morceaux. Draugul a toujours été imaginé comme un one-man-band, c’est-à-dire que dans ma tête je savais exactement ce que je voulais, et c’est parfois difficile de trouver les bons musiciens quand tu vois exactement comment les morceaux doivent être joués, leur ressenti, tout ça. Chaque musicien a ses propres influences, son style… ce qui est une bonne chose, mais je voulais que Draugul reste mon propre projet.

3- Pourquoi avoir quitté Malte pour la Suède ?

Principalement pour le climat. J’ai toujours aimé les pays froids, et il fait plutôt chaud à Malte !
La Suède, c’est l’endroit parfait pour moi. Je vis près des lacs, des forêts… ça m’aide à trouver l’inspiration pour composer !

4- J’ai senti de grandes influences de Summoning, tu es fan du groupe ?

J’entends ça souvent oui, mais honnêtement je ne vois une trop grande ressemblance avec Summoning. D’accord, j’admets que j’aime ce groupe, ils ont un son très intéressant, mais ce n’est pas l’une de mes influences.

5- D’après toi, quels sont les plus gros changements par rapport aux deux premiers albums ?

L’un des plus gros changements est que j’ai acquis plus de connaissances en enregistrement et en mastering. Donc ce nouvel album a une bien meilleure qualité de son que le premier album, par exemple. Musicalement c’est différent aussi, bien sûr, parce que comme tous les musiciens, j’ai toujours envie d’apprendre et de développer mon style.

6- La vente de CD est difficile aujourd’hui, comment abordes-tu le problème ?

Effectivement, c’est difficile de vendre des CD aujourd’hui à cause du téléchargement illégal. Bien sûr, c’est la merde, tu bosses comme un dingue pour produire ta musique, et tu la trouves comme ça, gratuitement sur internet, c’est une claque dans la gueule. Mais je remercie mes fans de rester fidèles à Draugul et les CD se vendent toujours quoiqu’il arrive.

7- Quelle est ton opinion sur l’industrie de la musique en général ?

Au niveau du mainstream, c’est vraiment devenu une industrie. C’est triste de voir des groupes que je suivais à l’époque qui ont été avalés par ces grosses boîtes et qui ont perdu leur « magie », parce que maintenant ils font de la musique pour l’argent et plus par passion comme au début !


8- Es-tu content de ton label Pesttanz Klangschmiede ? Quelles opportunités t’apporte-t-il ?

J’ai un très bon rapport avec le label. Ce sont eux qui sont venus me voir, pour me demander si ça me dirait de distribuer ma musique avec eux. J’ai accepté avec plaisir, et jusque là PK a toujours assuré, ils ont distribué mes trois albums, des t-shirts, des patchs, et même des CD et du merch de mon autre groupe en Suède – Khaospath.

9- Penses-tu faire des concerts et venir un jour en France ?

Honnêtement, j’adorerais jouer en France. J’ai déjà joué en France avant avec mon groupe de black metal de Malte – Martyrium. Comme Draugul est un projet solo, ça va être dur de jouer live, mais avec Khaospath on adorerait venir ! Et ce serait une bonne opportunité pour visiter de nouveau la « mère-patrie » puisqu’une partie de ma famille est française (de Lyon)


10- La Suède est un bastion du metal avec tous ses groupes, comment se faire connaître ?

Oui, en effet, il y a eu tant de groupes de légende venus de Suède. Là où je vis, dans le Nord, la scène metal est assez petite. À part Vintersorg, qui sont de la même ville que moi, on n’a pas beaucoup de groupes connus. Mais on a quand même beaucoup de groupes de talent qui ne méritent que d’être connus !

11- D’où viennent les concepts de tes textes ?

Draugul a toujours puisé dans la mythologie, l’Histoire, et l’œuvre de Tolkien. Je fais beaucoup de recherches sur mes thèmes, et j’accorde une grande importance aux textes. Ce nouvel album est entièrement dédié aux créatures mythologiques que l’on trouve dans le folklore du Nord de la Suède, par exemple.

12- As-tu des favoris dans les sorties récentes, que tu écoutes souvent ?

Pour l’instant, mon favori de l’année est Venom – From The Very Depths ! Je l’écoute en boucle !!!

13- As-tu un dernier mot pour les lecteurs de Kaosguards ?

Je voudrais de nouveau remercier Kaosguards pour cette opportunité, et aussi remercier tes lecteurs et les fans de Draugul qui sont fidèles depuis la naissance du groupe, et les vrais amis dont les critiques constructives m’ont aidé à développer un style plus mature qui est le Draugul d’aujourd’hui !


English version Image



1- Before we start to fire our questions, I first like to congratulate you with the new album.

Thanks first and foremost for this interview opportunity and glad to hear you enjoyed the album!

2- DRAUGUL consists of two members. Why?

Actually Draugul is just me. On this new album I have a session musician on the nyckelharpa playing in several songs on the album. Draugul was always my dream project to make it as a one man band, basically I had all the ideas in my head of what I want and sometimes its hard to find the right musicians when you have a clear idea of how the songs should be played, felt, etc. Every musician has his own influences etc.. which is good.. but I wanted Draugul to be just my own thing.

3- You left Malta for Sweden, what is the reason?

Mainly it was a reason for climate. I always loved cold climates and Malta is a pretty warm country!

Here in Sweden I found the perfect spot for me. I live close to the lake, forests, etc… and it helps me to find the right inspiration to make music!

4- I recognized of big influences of Summoning, you are a fan of this group?

I actually hear this comment quite a lot but honestly I don’t see any resemblance to Summoning. And ok I admit I like the band.. they have interesting material of course but its not one of my influences.

5- What are the changes with regard to your first two albums according to you?

One of the main changes is the fact that I have learned more about recording and mastering. So this new album has a much better sound quality than the first album for example. Musically of course it is different too mainly because as every musician, one always wants to learn and develop his style.

6- Selling of cd’s is a hard business nowadays, how do you deal with that?

As you so rightly said, yes it is difficult to sell CDs nowadays because of pirate downloading. It sucks of course as we do a very hard job in producing our music, and to find it like that.. free on the internet is a smack in the face. But I am thankful to my fans that they are still loyal to Draugul and CDs are still being sold in any case.

7- Do you have an opinion on the state of the music “business” in general?

As the mainstream is concerned, it has become literally business. It is sad to see some bands I used to follow back in the day who have been swallowed these big industries and lost their “magic” due to the fact that now they are making music just for the sake of money and not for the fun of it as it was in the beginning!

8- You are satisfied with your label Pesttanz Klangschmiede? What opportunities does that give you?

I have a very good relationship with the label. They approached me first hand to see if I was interested in releasing my material with them. Gladly I accepted and up till now PK has always delivered well. Releasing all my 3 albums, T Shirts, Patches and also CDs and Merch of my other band I have here in Sweden – Khaospath.

9- Do you think of making concerts and you plan to spend one day by France?

Honestly I would love to have some gigs in France. I have already had gigs in France in the past with my previous black metal band from Malta – Martyrium. Since Draugul is a one man band it is hard to play live but with Khaospath we would really love to play there! And its also nice to have the opportunity again to visit my “homeland” as part of my family is French actually (from Lyon)

10- Sweden is a temple of the metal with many bands, how to be known?

Yes indeed it is. Too many legendary bands came out from Sweden. I live up North and the metal scene here is pretty small. Not too many famous bands apart from Vintersorg who is from the same city I live in. Still there are a lot of talented bands up here that just need to be put into the light!

11-  Where do your lyrical concepts come from?

Draugul always delved in Mythology, History and Tolkien Literature. I do a lot of research on my lyrical themes and I give a lot of importance to the lyrics. This new album is wholly dedicated to mythical creatures that are mentioned in folk tales of Northern Sweden for example.

12- Are there any newer albums you have listened to that are your favorites and in heavy rotation?

This year I have to say that my favourite album so far is Venom – From The Very Depths! I cant stop listening to it!!!

13- Is there anything else you like to say to the readers of Kaosguards?

I would like to thank Kaosguards again for this opportunity and thanks also to your readers and to Draugul’s fans who were loyal from the birth of the band and those true friends whose constructive criticism helped me develop a more mature style that is Draugul today!

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player