Accueil arrow Metal Underground arrow SNAKEYES "Ultimate Sin" (Espagne)

Kaosguards

 

SNAKEYES "Ultimate Sin" (Espagne)

SNAKEYES Ultimate SinSorti en début d’année, nous nous penchons enfin sur cet album d’un jeune groupe ibérique qui comblera les amateurs de heavy hurlant !

SNAKEYES n’en est encore qu’à ses tous débuts, puisqu’après avoir sorti un premier EP, « Welcome To The Snake Pit » en 2013, « Ultimate Sin » est leur tout premier album. Et pourtant, la qualité n’est pas du tout du niveau novice ! On sent dès les premières mesures que les gars ont été élevés au speed métal années 90, car tout dans leur album, de la batterie déchaînée aux riffs accrocheurs qui s’enchaînent à un débit de mitrailleuse aux solos en fusion rappelle les grandes heures de JUDAS PRIEST période « Painkiller » et PRIMAL FEAR, avec quelques petites notes de HELLOWEEN disséminées çà et là, dans une lead guitar aux accents de Michael Weikath (notamment sur le titre « Down With the Devil »). La production est époustouflante pour un premier album d’un groupe underground, à la fois claire comme du cristal tout en parvenant à faire dégager de chaque riff la sensation de puissance propre au style. Un véritable travail de pro de la part du producteur (qui est également le bassiste et principal compositeur) José Pineda qu’il faut saluer.

Au niveau vocal, le groupe s’est offert les services du Roumain Cosmin Aioniţă du combo 9.7 RICHTER. De notoriété très confidentielle, celui-ci gagnerait à être connu car c’est son organe remarquable qui fait tout le sel de cet album : son chant de base, très puissant, est un chant grave à la texture légèrement râpeuse, un chant agréable mais un peu trop classique, le style de voix que l’on retrouve chez nombre de chanteurs de power métal. Mais quand il décide de partir dans les aigus, il atteint sans peine le niveau des hurlements de Rob Halford, et ajoute une note dramatique à des compos déjà débordantes d’énergie.

Pour être honnête, SNAKEYES se révèle au final très classique dans ses compositions, adhérant aux codes de ses aînés avec une révérence absolue. Mais gageons que cela n’est que la conséquence de leur jeunesse, et reconnaissons déjà le talent évident des musiciens et la puissance de leur vocaliste, qui ensemble se montrent déjà très carrés et matures, capables d’écrire onze titres solides de pur heavy en fusion qui raviront les amateurs du genre. Un combo plein de talent qu’il faudra suivre de près.

BrocasHelm


Style: Heavy Speed Métal

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player