Accueil arrow Chroniques Albums arrow LUNA "On The Other Side Of Life" (Ukraine)

Kaosguards

 

LUNA "On The Other Side Of Life" (Ukraine)

LUNA On The Other Side Of Life« On The Other Side Of Life » fait suite à un premier album de ce projet ukrainien, « Ashes To Ashes », paru en 2014.

Les titres des deux albums me paraissent tout à fait révélateurs du fait qu'on nous présente ici la face cachée de la lune, jamais éclairée par les rayons solaires. Ou si peu, aux marges.
Le cœur du propos de l'unique membre de LUNA étant l'obscurité existentielle, il n'est pas étonnant que le Funeral Doom instrumental soit le véhicule choisi pour exprimer cette vision pour le moins désenchantée. Placé sous les auspices de la couleur grise, « Ashes To Ashes » ne comportait qu'une seule et très longue (un peu moins d'une heure !) composition. Je ne sais s'il faut interpréter cela comme un signe de communication vers le monde, « On The Other Side Of Life » comporte... deux titres : « Grey Heaven Fall » (vingt et une minutes) et « On The Other Side Of Life » (un monument de trente trois minutes). Par ailleurs, l'illustration offre presque une perspective permettant d'échapper au nihilisme : on y voit une lumière bleutée pénétrer faiblement un intérieur désuet. A l'extérieur, par cette même fenêtre, on aperçoit de petites touches de lumière jaune. Un espoir serait-il permis ?

Les formats des compositions proposées ici ne laissent pas de doute sur l'intransigeance de la démarche artistique de LUNA. Le tempo est majoritairement lent, les riffs arides et les mélodies de guitare lancinantes, la section rythmique massive. Sur le morceau « On The Other Side Of Life », on relève toutefois une plus grande variété rythmique, avec même une accélération relative. Tous ces ingrédients sont typiques du Funeral Doom, la caractéristique principale de cet album de LUNA résidant dans des arrangements de claviers constants. Sous forme de nappes synthétiques (surtout) ou de piano (plus rarement), ces arrangements parent l'austérité globale de vagues couleurs, porteuses d'émotions plus contrastées que le seul désespoir. Par moments, on aboutit à des passages d'une mélancolie classique mais poignante, voire à des séquences presque lyriques et épiques. Dans ces instants, on n'est pas loin des meilleurs moments de THE HOWLING VOID.

Certes, LUNA évolue en terrain balisé mais il le fait avec une maîtrise et une expressivité qui emportent l'adhésion.

Alain Lavanne

 

Date de sortie: 08/06/2015

Label: Solitude Productions

Style: Funeral Doom Métal

Note: 16/20

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player